Mal au cou et à la nuque - Faux mouvement

Septembre 2017

Le terme torticolis désigne un positionnement anormal du cou, avec une certaine inclinaison de la tête. La cause peut en être d'origine neurologique, articulaire, cutanée ou psychiatrique. Néanmoins dans la très grande majorité des cas, il est d'origine musculaire.


Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Causes

Ce type de torticolis est dû à une contracture douloureuse, habituellement du muscle sterno-cléido-mastoïdien, situé à la partie antérieure de chaque côté du cou, et qui permet de pencher la tête du côté opposé à sa localisation. D'autres muscles sont plus rarement en cause. La personne qui en est affectée souffre au niveau de la nuque et du haut du dos et ne peut bouger correctement la tête, les mouvements du cou étant trop douloureux. Le torticolis peut être aigu ou accidentel, causé par un faux mouvement, un choc violent ou une mauvaise position.
Dans la majorité des cas, une contracture musculaire est provoquée par une mauvaise posture assise ou couchée. Certaines pathologies de la colonne cervicale ou de l’épaule peuvent également provoquer un torticolis comme par exemple une hernie discale ou une arthrose localisée au niveau des vertèbres cervicales. La méningite représente la cause la plus urgente d’une raideur de la nuque, qui s’accompagne de fièvre et de maux de tête.
Chez les enfants, une raideur située au niveau de la nuque peut survenir lors d’épisodes infectieux Orl ou dentaires.

Symptômes

Les symptômes du torticolis sont facilement reconnaissables car le cou est raide, la personne souffrante est dans l'impossibilité de bouger naturellement la tête et en particulier d'effectuer des rotations sans douleur et car le cou est penché d'un côté, légèrement en avant ou en arrière selon la douleur.

Diagnostic

Le diagnostic sera établi par un professionnel qui effectuera une palpation de la nuque et du haut du dos et un interrogatoire du patient afin de connaître l'intensité et l'endroit duquel le patient se plaint. Dans le cas d'un traumatisme physique, comme après un accident, le médecin pourra demander une radio afin d'éliminer tout doute concernant une autre affection. Mais dans la présentation typique du torticolis et un contexte de faux mouvement rapporté, aucun examen complémentaire n'est nécessaire.

Traitement

La chaleur ayant un effet bénéfique sur les contractures, il est conseillé de protéger le cou en le couvrant, avec une écharpe, ou de le chauffer avec une bouillotte. Afin de stopper la douleur, le médecin pourra par exemple prescrire des antalgiques ou des décontractants musculaires. Un collier cervical en mousse peut permettre de passer un cap douloureux difficile, mais ne devra pas être laissé en place trop longtemps, car la mise des muscles du cou au repos trop longtemps peut être responsable de douleurs encore plus importantes lorsque le collier est enlevé.

Prévention

Le torticolis étant souvent causé par un mouvement trop brusque, une mauvaise position du cou ou un courant d'air répété sur la nuque, il est conseillé d’adopter le plus possible une posture verticale et une position assise décontractée, d'éviter la torsion de la tête par des mouvements brusques, de tenter le plus souvent de mobiliser régulièrement la musculature de la nuque lorsqu’on reste longtemps, quotidiennement surtout, en position assise ou debout, de penser aussi à effectuer des mouvements circulaires avec les bras, et de hausser puis laissez retomber les épaules.
Porter un foulard, un pull à col roulé ou une écharpe autour du cou en cas de temps humide, en avion ou en train lorsque la climatisation est en place ou en cas de courants d’air. Au cours de la nuit, il est indispensable que la nuque soit bien soutenue en utilisant un oreiller et un matelas qui ne doit pas être trop dur ni trop mou. Penser aussi à la relaxation, au yoga et à la méditation. D'autre part, il est conseillé de consulter son médecin.

Consulter en urgence


Consulter en urgence

Il faut consulter en urgence( faire le 15 ou le 112) s’il existe une raideur de la nuque qui s'accompagne de fièvre, de maux de tête violents et de confusion, de vomissements, de photophobie ou de paralysie dans une main. Si ces douleurs s’accompagnent de troubles de la parole ou de la vision, d'une faiblesse musculaire dans un bras ou une jambe, un AVC peut être évoqué et nécessiter un appel au 15.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Mal au cou et à la nuque - Faux mouvement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.