Torsion du testicule

Février 2017


Définition

La torsion testiculaire désigne la torsion du cordon spermatique. Le cordon spermatique est l'organe qui relie le testicule au reste de l'appareil génital et qui contient notamment le canal déférent et des vaisseaux sanguins et nerfs nourriciers pour le testicule. La torsion du testicule entraîne ainsi un manque d'oxygénation pour les cellules du testicule, ce qui peut conduire à une nécrose et la perte de la fonction du testicule. En cas de torsion testiculaire, le diagnostic doit être rapide pour réaliser une opération d'urgence, à pratiquer dans un délai de 6 heures, au risque de recourir à une ablation du testicule nécrosé.

Symptômes

Les symptômes entrainés par la torsion du testicule sont :
  • une douleur très violente d'apparition brutale, d'un seul testicule au niveau de la bourse ;
  • une augmentation importante du volume du testicule ;
  • les douleurs peuvent parfois entraîner une incapacité à marcher ;
  • des nausées et des vomissements sont possibles.

Parfois, avant la torsion testiculaire à proprement parler, des accidents de sub-torsion peuvent survenir, avec les mêmes symptômes, mais disparaissant spontanément : une prise en charge préventive est alors nécessaire.

Diagnostic

Le diagnostic de la torsion du testicule doit être posé rapidement. A la palpation du testicule, souvent difficile car très douloureuse, celui-ci apparaît augmenté de volume par rapport à l'autre testicule qui, lui, n'est pas douloureux. L'échographie peut confirmer ce diagnostic en montrant de manière claire la torsion, cependant elle n'est pas forcément recommandée car il s'agit d'une urgence chirurgicale et le diagnostic sera confirmé au cours de l'exploration chirurgicale.

Traitement

En cas de suspicion d'une torsion testiculaire, la prise en charge doit être rapide pour éviter la nécrose du testicule et la perte fonctionnelle de celui-ci. Une prise en charge chirurgicale est nécessaire et, après ouverture de la bourse, le cordon spermatique subit une détorsion. En cas de prise en charge précoce, les tissus se recolorent, témoin d'un testicule toujours fonctionnel. Dans ce cas, le testicule est fixé pour éviter la survenue d'un nouvel épisode de torsion : on parle d'orchidopexie. En cas d'absence de recoloration, les tissus sont nécrosés, et le testicule doit être enlevé : c'est une orchidectomie. Dans les deux cas, le testicule situé dans l'autre bourse doit être lui aussi fixé. A noter qu'en cas de prise en charge trop tardive après un délai supérieur à 6 heures depuis le début des symptômes, une détorsion manuelle peut être entreprise en attendant l'installation du bloc opératoire, mais celle-ci est souvent très difficile.

Prévention

La seule technique préventive est l'orchidopexie, qui permet d'empêcher la survenue d'une nouvelle torsion.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 1 février 2015 à 18:03 par p.horde.
Ce document intitulé « Torsion du testicule » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.