Tendinite de l'épaule - Symptômes et traitement

Juin 2017

Les tendinopathies du membre supérieur touchent environ 10% de la population de plus de 50 ans. 90% d'entre elles sont situées au niveau du supra-épineux, encore appelé muscle sus-épineux, muscle qui se situe le long de la face supérieure de l'épaule et qui s'étire entre l'omoplate et l'humérus.



Définition

La tendinite de l'épaule est une inflammation des tendons, en particulier ceux appartenant à un ensemble de quatre muscles, dont la fonction commune est la rotation de l'épaule. Elle est dans la plupart des cas due à une sollicitation trop importante des muscles reliés à ces tendons, ce qui crée leur inflammation. Mais la tendinite de l'épaule peut aussi être provoquée par d'autres pathologies, telles qu'un traumatisme unique ou bien des traumatismes répétés, des pathologies inflammatoires, des dépôts de cristaux dans le tendon, une origine infectieuse, etc. Du fait de ces multiples origines, on préfère aujourd'hui le terme de « tendinopathie » pour parler des pathologies entraînant des douleurs au niveau des tendons.

Causes

Elle est dans la majorité des cas due à une sollicitation trop importante des muscles reliés à ces tendons ce qui crée leur inflammation. Mais la tendinite de l'épaule peut aussi être provoquée par d'autres pathologies, comme un traumatisme unique ou des traumatismes répétés, des pathologies inflammatoires, des dépôts de cristaux dans le tendon, une origine infectieuse...

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Symptômes

Au cours d'une tendinopathie de l'épaule apparaissent une douleur vive de l'épaule dans certaines positions ou lors de certains mouvements, des mouvements difficiles avec un manque de souplesse voire une raideur, des douleurs lors de la palpation de certaines zones de l'épaule et parfois un léger œdème, ou une zone plus enflammée au niveau de la région douloureuse.

Diagnostic

Le diagnostic de la tendinite de l'épaule se fait par le biais d'un interrogatoire visant à déterminer les pratiques du sujet et les mouvements qu'il effectue de manière répétitive. Les circonstances ayant déclenché la douleur et les facteurs qui l'augmentent ou la diminuent sont recherchés. L'origine tendineuse des douleurs est suspectée devant l'absence de douleurs lors de la mobilisation passive de l'épaule, c'est-à-dire lorsque c'est le médecin qui exerce les mouvements du bras car les mouvements passifs ne nécessitent pas la contraction musculaire du patient et les tendons ne sont dans ce cas pas sollicités. A cela s'ajoutent des examens médicaux comme une analyse de sang pour rechercher une inflammation biologique. Une radiographie pourra mettre en évidence des signes de calcification des tendons et l'échographie permettra de voir les tendons non visibles aux rayons X. Une IRM peut aussi être pratiquée.

Traitement

Le traitement de la tendinite de l'épaule nécessite le repos des tendons atteints, et ce en limitant leurs mouvements. Le froid, des anti-inflammatoires ou parfois l'injection locale de corticoïdes permet de diminuer les symptômes douloureux. Une rééducation par des séances de kinésithérapie est également souvent bénéfique. En cas de rupture d'un tendon, la chirurgie devient indispensable.

Un traitement anti-inflammatoire non stéroïdiens de 8 à 15 jours est généralement indiqué au début des douleurs. Il peut être prolongé si la douleur persiste. Les traitements associés sont, selon les cas Séances de kinésithérapie (lorsque la douleur et l'inflammation ont diminué) ou l'njection d'un corticoïde au contact du tendon

Réeducation : protocole de Stanich

Le protocole de Stanish consiste à effectuer des exercices d'étirement qui permettent d'augmenter augmentant la longueur de repos du muscle/tendon et en renforçant le tendon. Puis un renforcement musculaire avec une mise en charge progressive ainsi qu'une augmentation de sa vitesse de contraction permettent au tendon de réagir favorablement lors des efforts.

Ondes de choc radiales

Les ondes de choc radiales peuvent détruire les calcifications, diminuer les douleurs et améliorer la vascularisation permettant une meilleure cicatrisation des tendons.

Injections de plasma enrichi en plaquettes

Les injections de plasma enrichi en plaquettes, encore dénommé PRP, représentent un traitement récent en cours d'évaluation. Ces injections s'effectuent en prélevant du sang sur le patient et en le réinjectant dans le tendon atteint après centrifugation. Ces injections sont effectuées sous contrôle échographique par des équipes maîtrisant bien cette technique. Cette technique pourrait éviter les infiltrations de corticoïdes, qui ne réussissent pas à permettre une guérison des tendinites.

Injections d'acide hyaluronique

Les injections d'acide hyaluronique peuvent être effectués dans les tendons atteints et permettre une amélioration.

Prévention

Pour prévenir la tendinite du bras et de l'épaule, il est nécessaire de bien s'échauffer et d'étirer ses muscles avant de pratiquer une activité physique. Les mouvements répétés ainsi que les traumatismes doivent si possible être évités.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Tendinite de l'épaule - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.