Sécheresse de la bouche

Août 2017

La bouche sèche ou gorge sèche, aussi appelée xérostomie, est un phénomène de déshydratation de la cavité buccale qui s'explique par une diminution de la sécrétion de salive. Celle-ci entraîne une sensation de bouche et de langue pâteuses, et peut s'accompagner d'une irritation de la gorge. La xérostomie est un trouble généralement temporaire, lié à plusieurs facteurs possibles : tabagisme, stress, usage de certains médicaments, habitude de respirer par la bouche, manque d'hydratation. On parle de syndrome de Gougerot-Sjögren quand ce trouble est permanent.


Définition

La xérostomie, ou syndrome de la sécheresse buccale, est un terme utilisé pour définir une sensation de bouche sèche. Elle n'est pas forcément consécutive à une diminution de la sécrétion de salive, ou hyposialie, voire une absence de sécrétion de salive appelée asialie. Les causes de la sécheresse buccales sont multiples : maladie congénitale, consécutive à une radiothérapie du visage ou du cou, une déshydratation importante, une mauvaise hygiène buccodentaire, le tabagisme, la prise de certains médicaments... La sécheresse buccale peut également s'inscrire dans le syndrome de Gougerot-Sjögren, appelé aussi syndrome sec, responsable d'une diminution de la sécrétion de certaines glandes, notamment salivaires et lacrymales, engendrant une sécheresse de la bouche et des yeux. La xérostomie est responsable d'une altération de la qualité de vie, voire d'un retentissement psychologique important.

Symptômes

Les symptômes de la sécheresse buccale sont les suivants :
  • une sensation de bouche sèche ;
  • des difficultés à mâcher et à avaler ;
  • des difficultés à parler ;
  • des difficultés à déceler les saveurs et un odorat parfois affecté ;
  • la formation de fissures douloureuses dans la bouche ou au coin des lèvres ;
  • une plus grande sensibilité au développement de bactéries ou de mycoses ;
  • la formation de caries ou de gingivites ;
  • une mauvaise haleine.

Diagnostic

Le diagnostic de la sécheresse buccale est facilement identifié par l'examen de la bouche. On le décèle suite aux plaintes du patient ou lors de troubles de l'alimentation chez la personne âgée, s'exprimant peu. Si une cause médicamenteuse, une insuffisance d'apports en eau ou une autre cause réversible sont suspectées, le traitement est aisé. En cas de persistance ou de suspicion de pathologie salivaire, des tests pourront être réalisés pour vérifier le bon fonctionnement des glandes salivaires. Il peut s'agir d'un examen d'imagerie (radiographie, échographie ou sialo-endoscopie) ou, plus rarement, de la biopsie d'une glande.

Traitement

La sécheresse buccale ne nécessite en général pas de traitement et disparaît d'elle-même. Une bonne hydratation, des soins d'hygiène buccaux et l'arrêt du tabac sont primordiaux. En cas d'identification d'une pathologie, son traitement, s'il est accessible, est de mise.

Prévention

Pour prévenir la sécheresse buccale, dans les cas où la cause n'est pas congénitale ou due au syndrome de Sjögren, une bonne hydratation est nécessaire, ainsi qu'une hygiène buccale irréprochable et un suivi dentaire régulier. Il faut également faire attention aux effets secondaires de certains médicaments.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Bouche sèche - Sécheresse buccale - Xérostomie » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.