Syndrome de Guillain-Barré

Juin 2017


Définition


Le syndrome de Guillain-Barré est une polyradiculonévrite inflammatoire aiguë, c'est-à-dire une inflammation de plusieurs nerfs qui survient subitement et de façon transitoire. C'est une maladie auto-immune, ce qui signifie qu'elle est due à un mécanisme d'agression de ces nerfs par les anticorps propres à l'organisme. Ces auto-anticorps sont responsables d'une destruction de la myéline, une substance située autour des axones, les longs prolongements des nerfs qui permettent la propagation de l'influx nerveux. La pathologie est souvent consécutive à une infection virale survenue dans les deux semaines précédant l'apparition des symptômes.

Symptômes


Le syndrome de Guillain-Barré apparaît brutalement, sous la forme de déficits moteurs ou sensitifs touchant les deux parties du corps de façon symétrique et à différents endroits. La plupart du temps, l'atteinte prédomine initialement au niveau des jambes, et les troubles donnent l'impression de remonter progressivement vers le haut du corps. Classiquement, le syndrome de Guillain-Barré évolue en trois étapes :
  • une étape où les troubles s'étendent pendant quelques semaines, souvent de bas en haut : on parle de phase d'extension ;
  • une étape où les symptômes sont stables : c'est la phase de plateau ;
  • une étape où les symptômes s'amendent petit à petit : c'est la phase de récupération.

La durée totale de la pathologie s'étale sur plusieurs mois. La sévérité de la maladie provient de certaines localisations des atteintes qui peuvent être graves, entraînant notamment des troubles respiratoires ou alimentaires. Certaines formes du syndrome de Guillain-Barré évolueront sans laisser aucune séquelle alors que d'autres verront des troubles persister.

Diagnostic


Pour poser le diagnostic du syndrome de Guillain-Barré, le médecin questionne le patient sur ses antécédents médicaux ainsi que sur son récent état de santé. Il procédera ensuite à un examen clinique afin d'évaluer l'intensité et la localisation des troubles neurologiques. Certains examens sont fréquemment utilisés :
  • l'électromyogramme, pour tester la réponse musculaire aux influx nerveux, ou l'activité spontanée ;
  • la ponction lombaire, prélèvement de liquide céphalorachidien au niveau de la moëlle épinière.

Traitement


Le syndrome de Guillain-Barré doit être soigné rapidement. Selon le degré de la maladie, le patient pourra avoir pour traitement :
  • des injections d'immunoglobulines ;
  • une plasmaphérèse, technique utilisée pour modifier les constituants du plasma sanguin.

Dans les cas les plus graves, les patients sont intubés ou nourris par sonde gastrique pour éviter les troubles graves de la respiration ou de la déglutition. Une fois que l'état de santé du patient s'améliore, des séances de kinésithérapie sont prescrites pour permettre une meilleure récupération.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Syndrome de Guillain-Barré » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.