Spondylolisthésis

Mai 2017


Définition


Le spondylolisthésis est une affection qui est caractérisée par le glissement d'une structure de la colonne vertébrale vers l'avant. Dans la majorité des cas, ce phénomène concerne les vertèbres les plus basses, surtout au niveau de la jonction entre la colonne lombaire et le début de la colonne sacrée. La localisation entre la 4ème et la 5ème vertèbre lombaire est la plus commune : on parle de spondylolisthésis L4-L5. La cause peut être :
  • un défaut dans l'ossification des parties situées sur les côtés des vertèbres ;
  • une détérioration du disque vertébral, fréquemment vue dans l'arthrose ;
  • plus rarement, une fracture d'une vertèbre.

Le spondylolisthésis peut n'être responsable d'aucun symptôme, ne générer aucune douleur, et être découvert au décours d'un examen d'imagerie, souvent une radiographie du rachis (autre nom de la colonne vertébrale) faite pour un autre motif. Parfois, cependant, il entraîne des douleurs aiguës, sans rapport avec l'importance du glissement vertébral. La douleur est un critère déterminant pour décider de la mise en place d'un traitement ou non.

Symptômes


Le spondylolisthésis lombaire, de loin la forme la plus fréquente, entraîne des douleurs lombaires, en regard de la zone concernée, entre le bas du dos et le début des fesses et des douleurs du nerf sciatique, descendant dans la fesse, le long de la partie latérale de la jambe ou sur sa face postérieure, parfois jusqu'au gros orteil, en passant par le dessus du pied ou le cinquième orteil via le talon et le bord latéral du pied ; le trajet de ces douleurs peut légèrement varier. Ces douleurs sont augmentées par les mouvements, et diminuées par le repos.

Diagnostic


L'examen clinique ne suffit pas à confirmer la présence du spondylolisthésis, et doit être complété par une radiographie de la zone du rachis concernée, donc fréquemment de la jonction lombo-sacrée, de face et de profil, ou un scanner, voire une IRM.

Traitement


Le traitement est prescrit en fonction de la douleur ressentie par le sujet. En plus d'un antalgique ou d'un anti-inflammatoire à prendre en cas de douleur, des séances de kinésithérapie sont prescrites dans le but d'obtenir un renforcement musculaire dorsolombaire mais aussi des abdominaux. Le patient peut être mis au repos pendant quelques jours avec port momentané d'un corset, mais il doit reprendre une activité normale sans attendre, tout en évitant la pratique de certains sports. L'intervention chirurgicale n'est décidée qu'en cas d'atteinte sérieuse du disque vertébral ou lorsque le risque évolutif est jugé sérieux et permettra de fixer la zone déplacée.

Prévention


Certains sports comme l'haltérophilie ou les sports de contact peuvent favoriser le spondylolisthésis. Une surveillance des enfants et adolescents atteints de lordose ou souffrant de douleurs lombaires peut permettre un diagnostic précoce du spondylolisthésis.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Spondylolisthésis  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.