Salmonellose - Salmonelle - Causes, symptômes et traitement

Septembre 2016

La salmonellose est une maladie infectieuse provoquée par des bactéries de type Salmonella. La contamination de la bactérie à l'organisme se fait par ingestion d'aliments infectés ou des contacts avec des zones où prolifère la bactérie comme des milieux aquatiques ou des matières fécales. La salmonellose est l'une des principales causes d'intoxication alimentaire, et ses symptômes sont semblables à ceux d'une gastro-entérite plus virulente : diarrhées, nausées, vomissements, fièvre, douleurs abdominales, maux de tête, parfois des troubles du sommeil. Un traitement par prise d'antibiotiques est alors nécessaire.


Définition

La salmonellose désigne l'ensemble des maladies infectieuses causées par une bactérie du genre Salmonella. Les salmonelles sont des bactéries qui s'accumulent au niveau du système digestif et peuvent entraîner, pour la plupart, des infections généralisées, ou septicémies.

Types de salmonellose

Les salmonelloses sont deux types pour lesquels la méthode de diagnostic varie, selon les symptômes exprimés (voir plus bas) :

A noter : l'infection peut s'étendre des intestins à la circulation sanguine. Dans de rares cas, elle peut entraîner de graves complications (septicémies).

Causes

La contamination par ces bactéries s'effectue par :
  • Ingestion d'aliments d'origine animale contaminés par des matières fécales (: viande, la volaille, œufs ou lait).
  • Ingestion de légumes souillés (en contact avec du fumier).


L'infection peut concerner un seul individu, ou un groupe d'individus au sein d'une collectivité (foyers, cantines, hôpitaux etc.).

Transmission

Les bactéries sont majoritairement transmises à l'homme par le biais d'aliments contaminés du type crustacés, crudités, ou par contact avec des selles ou des vêtements souillés. Il existe différents types de Salmonella, notamment Salmonella typhi, responsable de la fièvre typhoïde, Salmonella enterica, très fréquente dans les intoxications alimentaires, et Salmonella paratyphi, impliquée dans ces deux sortes d'atteintes.

Symptômes

D'une manière générale, l'infection se manifeste comme une gastroentérite importante et fébrile évoluant durant une quinzaine de jours, puis dont les symptômes diminuent progressivement.

Les manifestations les plus courantes de la salmonellose, après une période d'une à deux semaines sans symptômes où la bactérie se développe suite à son passage par voie intestinale, sont les suivantes :
  • durant une semaine environ, une phase dite d'invasion avec :
  • une fièvre d'élévation régulière, jusqu'à 40°C,
  • des maux de tête,
  • des troubles digestifs, des nausées notamment,
  • une fatigue, avec une perte d'appétit et de poids qui s'ensuit,
  • parfois, une augmentation du volume de la rate peut être constatée ;
  • puis, sur une deuxième semaine, la phase dite d'état se met en place avec :
  • une fièvre maintenue aux alentours de 40°C,
  • des signes digestifs avec diarrhées et douleurs abdominales,
  • une inversion du rythme du sommeil,
  • parfois, une augmentation du volume de la rate.

Diagnostic

Pour faire le diagnostic, l'indication d'un récent voyage dans des pays tropicaux ou ceux d'Afrique du Nord peut être évocatrice. Une prise de sang avec étude des marqueurs de l'infection retrouvera de façon presque toujours isolée une augmentation de la protéine C réactive (CRP). Une culture du sang, ou hémoculture, permet de retrouver le germe en cause. Une sérologie encore effectuée sur prélèvement sanguin est également un argument.

Analyse de sang

Un diagnostic biologique destiné à mettre en évidence une contamination par les salmonelles peut être prescrit chez les patients présentant les symptômes de l'infection.

Un sérodiagnostic est réalisé notamment dans le cadre d'une salmonellose suspectée correspondant au type typhoïde ou paratyphoïde (ex : fièvres).

Les résultats suivant indiquent une infection récente ou ancienne :
  • Anticorps de type O : ils surviennent vers le 8ième jour de la maladie et disparaissent en 2 à 3 mois. Si le titre est >100, ils témoignent d'une infection récente.
  • Anticorps de type H : ils apparaissent vers le 10-12ème jour et persistent plusieurs années. Leur taux est plus important que celui des anticorps de type O à la période d'état. La présence d'anticorps de type O, sans anticorps de type H signe une infection récente. Un taux élevé des anticorps O et Anticorps de type H signe une infection dans son deuxième septénaire. Une élévation isolée des anticorps de type H signifie une salmonellose très ancienne.

Coproculture

La coproculture est la méthode la plus efficace pour diagnostiquer une salmonellose correspondant au type « gastro-entérite ».

Mise en garde

Les normes diffèrent selon les techniques utilisées par les laboratoires. Sachez que les résultats ne constituent pas à eux seuls un diagnostic. Il est donc important de consulter un médecin afin de prévoir avec lui des examens complémentaires ou un éventuel traitement.

Traitement

Le traitement de la salmonellose fait appel à des antibiotiques. Parallèlement, le patient doit être isolé pour éviter la transmission, et les proches doivent être dépistés et traités si besoin. Un contrôle des cultures sanguines est nécessaire en fin de traitement pour s'assurer de la guérison. En outre, la déclaration de la maladie à l'Agence régionale de santé est obligatoire.

Prévention

Pour éviter d'être touché par la salmonelle, l'eau non traitée et les aliments douteux ne doivent pas être consommés, particulièrement dans les zones à risque. L'Institut de veille sanitaire vérifie, en France, les bonnes conditions de préparation et de conservation des aliments. De plus, un vaccin préventif existe, qui protège contre certains de ces germes durant trois ans. Il est préconisé en perspective de voyages dans certaines zones du monde.

A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Salmonellose - Salmonelle - Causes, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.