Rétention chronique d'urine

Mars 2017


Définition


Lorsque l'on parle de rétention urinaire, on distingue deux pathologies très différentes selon qu'il s'agisse d'une rétention d'urine ponctuelle, ou d'une rétention d'urine chronique. La rétention aiguë d'urine (RAU) est l'incapacité qu'éprouve un individu à uriner malgré le fait que sa vessie soit pleine. Quant à la rétention chronique d'urine (RCU), elle se présente comme une vidange incomplète de la vessie avec un restant d'urines après la miction, appelé résidu post-mictionnel. Ce résidu apparaît progressivement. Initialement, le muscle de la miction, appelé le détrusor, se contracte pour permettre une vidange complète. Mais petit à petit, celui-ci « s'épuise ». Alors naît le résidu post-mictionnel. À un stade avancé, la vessie augmente de volume pour compenser. Les causes de la rétention chronique d'urines sont des obstacles à l'évacuation correcte des urines, comme des pathologies de la prostate ou un rétrécissement de l'urètre.

Symptômes


Les symptômes de la rétention chronique d'urine sont les suivants :
  • des troubles de la miction avec nécessité de forcer pour uriner ;
  • une pollakiurie, augmentation de la fréquence des mictions dans la journée, mais sans augmentation du volume total d'urine émise sur la journée ;
  • parfois en cas de résidu important, une masse palpable sur la partie basse de l'abdomen.

Diagnostic


Le diagnostic de la rétention chronique d'urines s'effectue à l'aide d'échographies. Une première est réalisée avant la miction, puis une seconde immédiatement après : cette dernière montre la présence anormale d'urines dans la vessie alors que le patient a la sensation de l'avoir vidée complètement. L'échographie est étendue aux voies urinaires, notamment les reins, pour rechercher un éventuel retentissement sur ces organes.

Traitement


Le traitement de la rétention chronique d'urines passe nécessairement par le traitement de l'obstacle, c'est-à-dire la dilatation endoscopique ou chirurgicale de l'urètre en cas de rétrécissement, le traitement médical de l'hypertrophie prostatique, ou plus souvent chirurgical. Dans les stades avancés avec retentissement sur les organes du système urinaire, vessie et reins, une prise en charge chirurgicale est possible. Sinon, le recours à des sondages est indispensable en cas de perte fonctionnelle de l'activité du muscle détrusor.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Rétention chronique d'urine » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.