Pseudo polyarthrite rhizomélique

Février 2017

La polyarthrite rhizomélique, de son nom complet pseudo polyarthrite rhizomélique ou syndrome de Forestier-Certonciny, est une maladie entrainant un enraidissement progressif de certaines articulations.


Définition

La pseudo-polyarthrite rhizomélique est un rhumatisme inflammatoire, connu aussi sous le nom de syndrome de Forestier-Certonciny. La pseudo-polyarthrite rhizomélique apparaît généralement à partir de 50 ans et touche plus fréquemment les femmes que les hommes. Cette maladie évolue par poussées successives et la règle est la guérison au bout de quelques années d'évolution. La pseudo-polyarthrite rhizomélique est assez souvent associée à la présence d'une autre pathologie, la maladie de Horton. La maladie de Horton est une vascularite - inflammation des vaisseaux sanguins - qui touche les artères, en particulier celles issues de la carotide externe, d'où son autre nom d'artérite temporale.

Causes

La cause exacte n'est pas connue, mais en l'absence de prise en charge, la maladie évolue pour environ 30% des cas vers l'association à la maladie de Horton, une inflammation des artères.

Vidéo


Symptômes

La pseudo-polyarthrite rhizomélique entraîne les symptômes suivants :
  • des inflammations des articulations de façon fréquemment symétrique entre les deux côtés du corps ;
  • des douleurs des articulations atteintes ;
  • les articulations touchées sont préférentiellement les épaules, le rachis cervical au niveau de la nuque, les hanches ;
  • une raideur de ces articulations ;
  • un état général altéré avec perte de poids, d'appétit, fatigue ;
  • parfois une légère fièvre.

Diagnostic

La pseudo polyarthrite rhizomélique est diagnostiquée sur les signes cliniques cités ci-dessus. Tout au plus, la suspicion pourra être renforcée grâce à un examen sanguin qui confirme la présence d'une inflammation avec notamment la protéine C réactive, mais aussi la vitesse de sédimentation ou VS qui sont augmentées.

Traitement

Le traitement de la pseudo polyarthrite rhizomélique fait appel la plupart du temps à l'utilisation des corticoïdes, à doses décroissantes sur quelques jours ou semaines. Une fois la dose minimale efficace déterminée, celle-ci sera poursuivie pendant au moins une année. Par ailleurs, du fait d'effets secondaires dus à la corticothérapie utilisée au long cours, une supplémentation en calcium et vitamine est fréquemment associée à l'utilisation de bisphosphonates pour éviter une ostéoporose qui peut en découler. D'autres molécules peuvent parfois être utilisées à la place des corticoïdes, comme le méthotrexate.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 14 octobre 2016 à 09:53 par Jeff.
Ce document intitulé « Pseudo polyarthrite rhizomélique » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.