Pemphigus vulgaire - Symptômes et traitement

Avril 2017

Le pemphigus est une maladie auto-immune rare qui se caractérise par l'apparition de petites bulles sur la peau et surtout sur les muqueuses : bouche (notamment les gencives), nez, gorge, œsophage, organes génitaux... Bien que la maladie puisse affecter aussi bien les femmes que les hommes de tous les âges, elle touche davantage les personnes de plus de 50 ans vivant dans le bassin méditerranéen. Les bulles s'accompagnent souvent de plaies qui ressemblent à des brûlures. La cause du pemphigus demeure inconnue, la corticothérapie est le traitement de base.



Définition

Les pemphigus sont des maladies rares d'origine auto-immune, c'est-à-dire dues à l'action d'anticorps d'un organisme sur ses propres cellules. Ces pathologies touchent la peau et les muqueuses. Le Pemphigus vulgaris, ou pemphigus vulgaire, fait partie des maladies appelées dermatoses bulleuses auto-immunes, dont la forme la plus fréquente est la pemphigoïde bulleuse, avec formation de bulles de tailles variables sur la peau.

Symptômes

C'est généralement au niveau des muqueuses, et en particulier celles de la bouche, qu'apparaissent les premières lésions de forme bulleuse. Ces cloques, qui peuvent aussi toucher le palais et les gencives, vont ensuite éclater et laisser place à des érosions douloureuses qui gênent l'alimentation. L'atteinte peut également se faire au niveau des muqueuses génitales, rectales et de l'œsophage. Puis, des lésions cutanées apparaissent sous la forme de bulles semblant contenir du liquide, qui évoluent pour laisser la place à des érosions cutanées donnant l'impression d'une peau écorchée.

Diagnostic

Le diagnostic peut être fait, en cas de doute, par un examen d'une bulle réalisé après prélèvement. Différentes techniques utilisées servent à mettre en évidence des dépôts caractéristiques, ou des anticorps responsables de la maladie.

Traitement

Cette maladie étant auto-immune, elle ne peut guérir d'elle-même et doit donc nécessairement bénéficier d'un traitement. On traite généralement le pemphigus sur plusieurs années, à base de corticoïdes en comprimés, auxquels sont parfois associés des traitements immunosuppresseurs visant à diminuer l'action des auto-anticorps. Les doses de corticoïdes sont peu à peu diminuées. Si la guérison est parfois longue et peu évidente, cette maladie autrefois mortelle est désormais régulièrement soignée grâce aux corticoïdes.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Pemphigus vulgaire - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.