Parasitose cutanée (Dermatose parasitaire)

Octobre 2017


Définition

On parle de dermatose parasitaire lorsque des parasites se glissent dans ou sous la peau. Les parasitoses cutanées les plus fréquentes sont représentées par les pédiculoses, infections par des poux, ou la gale. La gale est une affection de la peau provoquée par la présence d'un parasite : Sarcoptes scabiei hominis. Le parasite pond ses œufs au niveau de l'épiderme. Pour ce faire, la femelle va creuser des sillons dans la peau, qui seront parfois visibles.
La gale est une maladie extrêmement contagieuse.

Symptômes

Les symptômes de la gale sont caractéristiques et dans un contexte évocateur (contact récent avec une personne atteinte ou suspectée de gale, personne habitant en foyer...) :
  • des démangeaisons plus importantes la nuit ;
  • des lésions cutanées de localisation évocatrice : poignet, entre les doigts, les fesses, les cuisses, au niveau des organes génitaux, du nombril, du mamelon ;
  • certaines lésions cutanées spécifiques au niveau des paumes, poignets ou entre les doigts, appelées sillons scabieux et qui reflètent le trajet du parasite femelle sous la peau ;
  • des nodules de couleur rouge qui grattent au niveau des organes génitaux, appelés nodules scabieux.

Chez les personnes âgées ou immunodéprimées, l'atteinte peut être disséminée à l'ensemble du corps, et les démangeaisons être moins importantes.

Diagnostic

Le diagnostic est posé suite à un examen clinique. Les sillons creusés par la femelle parasite sont inconstants mais visibles et caractéristiques de la maladie. Les sillons scabieux peuvent être mis en évidence par une coloration à l'encre. Parfois, on effectue un prélèvement de squames au niveau des sillons ou des vésicules, afin d'effectuer une observation microscopique.

Traitement

Le traitement sera appliqué au malade et à son entourage. Il peut consister en une prise unique d'un traitement par la bouche, l'ivermectine. Certains traitements locaux sont également parfois utilisés. Il en existe plusieurs : le benzoate de benzyle, le pyréthrinoïde, le lindane. Des antibiotiques peuvent aussi être ajoutés en cas de surinfection des lésions.

Le traitement s'accompagne de précautions à prendre afin d'éliminer les parasites : laver les vêtements, linge de lit, housses de fauteuils (ce qui a été au contact du malade)... à 60°C. Les éléments qui ne peuvent passer en machine peuvent être traités à l'aide d'un produit antiparasitaire. L'entourage et les autorités sanitaires doivent être prévenus pour une stratégie de prise en charge, notamment quand la zone d'infestation est supposée commune (écoles, foyers...). L'isolement de la personne atteinte et des précautions d'hygiène habituelle sont nécessaires.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Parasitose cutanée (Dermatose parasitaire) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.