Nodule thyroïdien: formes, symptômes et diagnostic

Juin 2017

La thyroïde, glande située sous la pomme d’Adam à la base du cou, à l'avant de la trachée, synthétise les hormones thyroïdiennes, T3 et T4, essentielles à la régulation des fonctions les plus importantes de l'organisme : régulation du rythme cardiaque de la température du corps, du tube digestif, du système nerveux, de l'appareil génital. Les hormones produites sont synthétisées à partir de l'iode provenant de l'alimentation. 5 à 20 % de la population possède un nodule thyiroidien mesurant plus de 1 cm et pouvant être observée au cours d’une palpation. Ils sont environ 4 fois plus fréquents chez les femmes. La Société française d'endocrinologie
L’apparition d’un nodule thyroidien, petite masse formée au niveau de la glande thyroïde nécessité un bilan médical afin d’effectuer un diagnostic précis de la cause du nodule et du traitement envisageable. La grande majorité des nodules thyroïdiens n’entraîne aucun symptôme, la plupart étant découverts lors de la palpation du cou par le médecin au cours d’une consultation, par la personne atteinte ou par son entourage qui s’aperçoit de la présence d’une petite masse.

Nodule, goitre et goitre nodulaire

Le nodule est une petite masse située sur la thyroïde alors qu’un goitre concerne toute la glande thyroïde qui est dans ce cas augmentée de volume alors que. Il arrive néanmoins qu’au cours de certains goitres, l’augmentation de volume de la thyroide se situe uniquement certaines zones de la thyroïde provoquant ainsi un goitre nodulaire ou multi-nodulaire

Types de nodules thyroidiens

Il existe plusieurs types de nodules thyroidiens. Le nodule colloïdal représente la forme la plus courante et est constitué de cellules normales. Les kystes, en majorité bénins, sont des formations remplies de liquide pouvant atteindre plusieurs centimètres de diamètre. Un nodule inflammatoire peut apparaître le plus souvent chez des personnes atteintes d’une thyroïdite.Le nodule peut également être lié à un adénome, tumeur bénigne, qui évolue lentement.Dans 5 à 10 % des cas environ, il peut s’agir d’un cancer de la thyroïde qui concerne les femmes dans 75% des cas et qui se soigne parfaitement bien avec un taux de survie après 5 ans dépassant 98 %. Si le nodule produit trop d’hormones thyroidiennes, il se manifeste alors par des signes d’hyperthyroïdie : une perte de poids, des palpitations cardiaques, des troubles du sommeil, une faiblesse musculaire, une diarrhée, de la nervosité ou de l’irritabilité.
.

Quand consulter?

Il faut consulter son médecin devant l’apparition d’une petite masse anormale visible ou palpable sur la partie antèrieure du cou, mais également en cas de difficultés respiratoires ou à avaler, devant la présence d’un gonflement des ganglions situés au niveau du cou ainsi que lors de l’apparition d’un amaigrissement alors que l’ appétit est normal, de palpitations, tremblements, insomnie, nervosité témoignant de signes d’hyperthyroidie. La présence associée de douleurs ou de pressions irradiant dans le cou nécessite également un avis médical.

Personnes à risque

Les femmes sont 3 fois plus exposées aux nodules thyroidiens que les hommes.Les personnes âgées sont également exposées car les nodules deviennent plus fréquents à partir de 60 ans.Les personnes présentant une carence en iode, celles ayant une personne proche porteuse d’un nodule thyroidien et ayant déjà eu une anomalie thyroïdienne ou celles ayant déjà reçu une radiothérapie au niveau de la tête ou du cou présentent plus de risques de développer un nodule thyroidien. Les personnes ayant été exposées à des particules radioactives liés à des tests nucléaires ou à des accidents nucléaires (Tchernobyl, Fukushima…) sont également plus à risques

Caractéristiques d’un nodule thyroïdien cancéreux

Citons les éléments pouvant faire suspecter un risque de cancer en présence d'un nodule thyroïdien : homme de moins de 16 ans ou de plus 65 ans, présence d’un nodule dur, irrégulier, ou fixé, d’apparition récente et évolutif, présence d’ antécédents de tumeur cancéreuse thyroïdienne ou d'irradiation cervicale et présence de ganglions à proximité.

Diagnostic

L'examen clinique consiste en une palpation de la glande thyroïde au niveau du cou à la recherche du ou des nodules, ou d'une augmentation globale de la taille de la thyroïde, pouvant évoquer un goitre. Un dosage sanguin d'hormone TSH identifier une hyper ou hypothyroïdie ;
Une échographie de la thyroïde permet de déterminer la localisation du ou des nodules et d'en étudier l'aspect et la taille mais également d’établir s’ils sont solides ou liquides. Un dosage sanguin de la TSH permet d’identifier une hyperthyroïdie associée. Une biopsie du nodule effectuée avec une aiguille fine permet de prélever et d’analyser les cellules et le liquide afin de déterminer leur caractère malin ou bénin. Une scintigraphie de la thyroide ainsi qu’une épreuve de fixation de l’iode peut ensuite être effectuée.

Traitement

Le traitement des nodules thyroïdiens dépend de la nature de ces nodules.



En savoir plus : http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/contents/1186-nodules-thyroidiens-recommandations-de-prise-en-charge-sfe



Crédit photo | Fotolia Iurii Sokolov

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Nodule thyroïdien: formes, symptômes et diagnostic » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.