Névrose obsessionnelle

Décembre 2017


Définition

Historiquement, le terme névrose désignait une maladie nerveuse ou trouble du fonctionnement du système nerveux sans qu'aucune lésion anatomique ne soit identifiée. Les névroses se distinguent des psychoses, par l'absence de troubles profonds de la personnalité. Dans ce cas, la personne est absolument consciente de son trouble, et ne peut s'en débarrasser malgré sa fréquente volonté. Parmi les névroses, on distingue la névrose phobique qui correspond à une peur angoissante caractéristique déclenchée par un objet ou une situation n'ayant pas en eux-mêmes un caractère objectivement dangereux comme par exemple la peur des araignées, agoraphobie ou appréhension des grands espaces peuplés, claustrophobie ou peur du confinement), la névrose d'angoisse, caractérisée par des crises d'angoisse, ou la névrose obsessionnelle appelée plus communément Troubles obsessionnels compulsifs (TOC). La névrose obsessionnelle est un syndrome névrotique qui se caractérise principalement par des obsessions suivies de rituels visant à les conjurer. Le TOC est une pathologie touchant l'adolescent ou l'adulte jeune.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :


Symptômes

Le patient présente une ou plusieurs obsessions contre lesquelles il lutte à longueur de temps et tente de les conjurer par des rites, ou de les chasser par des formules magiques.
L'obsession est vécue comme une pensée intrusive, incontrôlable, génératrice d'angoisse dont on distingue classiquement trois types :
  • phobiques, crainte permanente de quelque chose, saleté ou survenue d'une maladie ;
  • impulsives, crainte de ne pas pouvoir s'empêcher de réaliser un acte contraire à la morale ;
  • idéatives, avec des pensées vécues comme anormales, répugnantes.

La compulsion est une technique de rites mis en place pour lutter contre cette obsession. Ils peuvent être :
  • mentaux à type de récitations intérieures, comptages répétés ;
  • extériorisés et consistant en la répétition sans fin de vérifications (lavage, rangement, habillage) ou d'une gestuelle déraisonnable.

Diagnostic

Avant de poser ce diagnostic, le praticien doit s'assurer que son patient ne souffre d'aucun problème neurologique pouvant être à l'origine des symptômes. En cas de description typique par le patient des signes cliniques précités, aucun autre examen complémentaire n'est généralement nécessaire. Parfois cependant, une imagerie cérébrale, scanner voire IRM, est réalisée.

Traitement

Selon l'étendue des troubles, un traitement à base d'antidépresseurs et/ou d'anxiolytiques, peut être prescrit. Une prise en charge psychothérapeutique est fréquemment associée.

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Névrose obsessionnelle » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.