Maladie du poumon du fermier

Mars 2017


Définition


La maladie du poumon du fermier est une maladie appartenant aux pneumopathies interstitielles diffuses et dues à la présence d'une inflammation du tissu interstitiel, sorte de charpente tissulaire du poumon. C'est une réaction allergique, causée par l'inhalation de spores d'actinomycètes, présents essentiellement dans le foin moisi, mais touchant aussi d'autres cultivateurs. D'autres formes assez proches sont retrouvées chez les champignonnistes ou dans d'autres professions comme les fromagers, les éleveurs d'oiseaux ou les climatiseurs. L'arrêt de l'exposition à l'agent causal permet généralement une évolution favorable si la maladie n'est pas trop évoluée, mais l'exposition trop prolongée conduit à une fibrose des poumons, responsable d'une insuffisance respiratoire chronique, puis une insuffisance cardiaque.

Symptômes


Les symptômes de la maladie des poumons du fermier sont les suivants :
  • des signes survenant quelques heures après l'exposition à l'allergène avec de la toux sèche, pouvant entraîner des difficultés respiratoires, parfois de la fièvre ;
  • après une exposition prolongée, la maladie devient chronique avec la persistance et l'aggravation progressive de ces signes :
    • toux sèche d'abord déclenchée par l'effort ;
    • difficultés respiratoires, initialement à l'effort, puis pour des efforts moins importants, et au repos ;
    • plus rarement, une coloration bleutée de la peau à l'effort ;
    • des crachats de sang à un stade avancé.
    .

Diagnostic


Le diagnostic de la maladie des poumons du fermier est fortement suspecté en fonction du contexte, notamment le travail exercé par le patient, ou la notion d'un contact fréquent avec les éléments en cause. Une fibroscopie bronchique, passage d'une sorte de caméra dans les voies respiratoires jusqu'aux poumons, permettra une analyse visuelle des poumons. Le prélèvement de liquide alvéolaire sera étudié et objectivera une augmentation de la présence de lymphocytes. Une radiographie du thorax sera aussi pratiquée et montrera de petites zones rondes plus sombres dans les poumons. Un scanner pourra confirmer l'existence de petits nodules, et parfois de ganglions.

Traitement


Le traitement de la maladie des poumons du fermier se fait par l'arrêt de l'exposition à l'agent causal. Les formes aigües de la maladie peuvent guérir sans traitement contrairement aux formes plus avancées qui nécessitent parfois un traitement à base de cortisone.

Prévention


Pour prévenir la maladie des poumons du fermier, il faut changer les conditions de travail dans lesquelles le fermier exerce. Parfois, le recours à une déclaration de maladie professionnelle est indispensable.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Maladie du poumon du fermier » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.