Maladie de Kawasaki

Juillet 2017


Définition


La maladie de Kawasaki, ou syndrome « adéno-cutanéo-muqueux », est une pathologie dont l'origine est actuellement inconnue. Elle touche dans la grande majorité des cas, les nourrissons et les jeunes enfants avant la puberté. Cette maladie est rare chez l'adolescent et l'adulte.

Symptômes


Les symptômes de la maladie de Kawasaki sont les suivants :
  • une fièvre sans cause retrouvée, évoluant depuis plus de cinq jours ;
  • un exanthème, éruption rougeâtre de la peau sans boutons apparents ;
  • un énanthème, éruption rougeâtre touchant les muqueuses, notamment les lèvres, la langue, qui apparait « framboisée »...
  • une rougeur du blanc de l'oeil, ressemblant à une conjonctivite ;
  • une desquamation de la peau, c'est-à-dire une perte de la couche superficielle de l'épiderme, touchant principalement la zone vers les organes génitaux, la plante des pieds ou la paume des mains ;
  • des adénopathies, ganglions qui augmentent de volume.

En plus de ces signes classiques, on observe souvent des troubles du comportement avec un enfant agité. La gravité de la maladie est définie par les risques cardiaques qu'elle peut engendrer.

Diagnostic


Le diagnostic de la maladie de Kawasaki est difficile à poser au début, car plusieurs maladies infantiles ont des symptômes similaires. C'est devant l'association des signes précités, classiquement cinq des six signes évoqués ci-dessus, que le diagnostic est confirmé. Une prise de sang est parfois réalisée montrant une inflammation à son niveau, mais en cas de confirmation de maladie de Kawasaki, une échographie cardiaque doit être pratiquée à la recherche d'un anévrisme coronarien c'est-à-dire une malformation d'une artère du cœur, qui fait toute la gravité de cette maladie infantile. Des thromboses, caillots sanguins oblitérant un vaisseau sanguin, peuvent aussi compliquer cette maladie.

Traitement


La maladie de Kawasaki nécessite une hospitalisation. La pathologie est traitée à l'aide d'une combinaison médicamenteuse. L'aspirine est utilisée pour prévenir la formation de thromboses, associée à une cure d'immunoglobulines passées par voie veineuse. De plus, l'échographie cardiaque devra être répétée pour surveiller la survenue d'un éventuel anévrisme.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Maladie de Kawasaki » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.