Maladie de Kahler

Janvier 2017


La maladie de Kahler est un cancer de la moëlle osseuse, également appelée «myélome multiple». Environ 3.500 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. La maladie touche un peu plus d’hommes (54%) que de femmes, et plutôt des personnes relativement âgées: l’âge médian au moment du diagnostic est de 70 ans chez les hommes et de 74 ans chez les femmes. Cependant, environ 40% des patients ont moins de 65 ans lorsque la maladie est découverte.

Définition

La maladie de Kahler est une pathologie cancéreuse de la moëlle osseuse. Elle est causée par la multiplication des plasmocytes, une variété de globules blancs spécialisés dans la fabrication d'immunoglobulines, des protéines ayant une activité d'anticorps.

Symptômes

La maladie de Kahler peut prendre de très diverses formes cliniques et les signes sont très variés d'un individu à l'autre. Les symptômes de la maladie peuvent s'exprimer sous forme de douleurs osseuses dans 7 cas sur 10 colonne vertébrale et côtes essentiellement) et des fractures spontanées au niveau des os atteints, ainsi qu'une pâleur, signe d'une anémie, des infections répétées (en particulier pulmonaires), une fatigue importante et un amaigrissement. Certaines atteintes ne sont pas visibles cliniquement, mais sont fréquemment présentes comme une insuffisance rénale et une augmentation du taux de calcium dans le sang.

Diagnostic

La maladie de Kahler est suspectée devant ces signes cliniques, et des examens biologiques par une prise de sang sont fréquemment pratiqués initialement et confortent la suspicion : une baisse de la quantité d'hémoglobine, une calcémie augmentée et une vitesse de sédimentation (VS) haute, un marqueur de l'inflammation, sont observés. Le diagnostic de certitude de la maladie de Kahler s'effectue par le biais d'une électrophorèse, technique qui consiste à séparer les protéines du sang en fonction de leur charge électrique. Cette démarche révèle l'augmentation d'un type particulier d'anticorps. Une autre possibilité pour la confirmation du diagnostic, est la réalisation d'une analyse de la moëlle osseuse, par ponction au niveau du sternum : une prolifération de ces plasmocytes est notée. Des examens d'imagerie (radios, scanner, IRM) peuvent également avoir un intérêt pour évaluer la maladie.

Traitement

La maladie de Kahler ne peut pas être guérie par un traitement médicamenteux. Cependant, certains médicaments améliorent la qualité de vie des patients et évitent la survenue de complications comme les bisphosphonates. Le traitement se fait le plus souvent par le biais d'une chimiothérapie associée à la réalisation d'une greffe. La radiothérapie est parfois utilisée pour combattre les douleurs osseuses.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 15 janvier 2016 à 18:53 par GabiJolie.
Ce document intitulé « Maladie de Kahler » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.