Luxation - Symptômes et traitement

Août 2017

La luxation désigne un déplacement d'une surface articulairevis-à-vis d'une autre, opérant ainsi une rupture de continuité articulaire. Si l'on veut définir de manière simple la luxation, on peut la qualifier comme une articulation qui se « déboîte ». La luxation est souvent causée par un traumatisme. Ce déplacement demeure permanent en l'absence de prise en charge, et rend l'articulation moins ou non fonctionnelle. Elle peut également être consécutive à une hyperlaxité ligamentaire, qui ne maintient pas correctement l'articulation. La luxation cause généralement une douleur, et empêche le mouvement articulaire normal. Elle est parfois accompagnée d'une déchirure ligamentaire. Les deux surfaces articulaires doivent être rapidement remises en place. Les luxations de l'épaule, du coude, de la rotule, de la hanche, d'un doigt ou même de la mâchoire sont assez fréquentes. La luxation peut prendre un caractère impressionnant en fonction de son siège, notamment l'épaule. En l'absence de perte totale de contact, on utilise le terme de subluxation.


Symptômes

Les symptômes sont assez révélateurs, dans un contexte de traumatisme ou de traction principalement sur un membre :
  • douleur, parfois importante ;
  • difficulté ou impossibilité de se servir de l'articulation ;
  • déformation parfois visible.

Diagnostic

Le diagnostic est souvent évident de par le contexte, et dans le cas où la déformation est directement visible. En cas de traumatisme, une radiographie peut permettre d'éliminer une fracture associée, et de confirmer la luxation.

Traitement

La première étape du traitement est de soulager la douleur à l'aide d'antalgiques classiques ou d'anti-inflammatoires, parfois de molécules plus fortes en cas de luxation douloureuse de grosses articulations. Dans certains cas, la réduction de la luxation peut être opérée aussitôt. Il est préférable d'avoir été préalablement formé pour effectuer ce genre de gestes, afin de ne pas aggraver les lésions. La réduction d'une luxation est généralement douloureuse, et peut être réalisée sous antalgiques, gaz décontractant souvent chez les enfants, voire anesthésie générale en cas de luxation importante d'une grosse articulation. Une immobilisation complète de l'articulation est souvent nécessaire dans les suites.

À noter un cas classique chez les enfants : la pronation douloureuse. Il s'agit, chez le petit enfant généralement âgé de quelques années, souvent moins de 3 ou 4 ans, d'une luxation de la tête du radius, l'os latéral de l'avant-bras, au niveau du coude. Cette luxation est rendue possible par le fait qu'un ligament situé à ce niveau n'est pas encore assez « large » et que lors d'un mécanisme de traction du bras, la tête radiale sort de son emplacement et ne peut pas se remettre spontanément. Cela engendre chez l'enfant une attitude caractéristique : il ne se sert plus de sa main pour attraper les choses, et pleure lorsqu'on lui mobilise le bras. Le contexte de survenue classique est le petit tenu par la main qui trébuche, retenu par le bras par réflexe, ou un enfant tiré un peu trop sèchement par le bras. Dans ce cas, une technique médicale simple permet de remettre la tête du radius à son bon emplacement ; en quelques minutes, l'enfant rejoue normalement, sans aucune séquelle.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Luxation - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.