Lordose: symptômes, diagnostic et traitements

Février 2017


Définition

La lordose définit une courbure au niveau de la colonne vertébrale, aussi appelée rachis, à convexité antérieure, c'est-à-dire dont la partie centrale est plus en avant que les deux extrémités. Concrètement, on parle de lordose lombaire pour le creux au milieu du os, de lordose cervicale pour le creux du cou et des épaules, et de cyphose dorsale pour la bosse au milieu du dos. D'une manière générale, la lordose est physiologique, elle devient pathologique lorsqu'elle exagérée. Dans les faits, on emploie souvent le mot de lordose à la place du mot hyperlordose, le vrai terme pour désigner une accentuation anormale de ces courbures. Les hyperlordoses sont le plus souvent dues à des anomalies constitutionnelles ou à l'adoption de mauvaises postures. Il est important de les reconnaître si elles sont présentes au début de la puberté, car la croissance peut majorer de façon importante ces troubles et engendrer des déformations irréversibles.

Symptômes

Les signes permettant de mettre en évidence une lordose sont visibles, puisqu'ils s'appuient sur la prononciation de la courbure au niveau du dos. Si la courbure est peu prononcée, elle sera plus difficilement détectable. Des anomalies de la « statique rachidienne », les courbures physiologiques de la colonne vertébrale, sont recherchées principalement à la phase de l'adolescence, et sont visibles sous la forme d'une posture anormale au niveau de la station debout, ou lors des mouvements.

Vidéo

Les précisions de la journaliste santé Claire Gabillat :


Diagnostic

Le diagnostic est posé après un examen médical approfondi. Le médecin demande notamment à l'enfant de se tenir bien droit, puis d'adopter différentes positions afin de constater les déformations. La diversité des positions adoptées permet d'identifier les zones de déformations avec précision, ceci afin d'adapter au mieux la thérapeutique à envisager. En cas d'anomalie, une radiographie de la colonne vertébrale, souvent dans son intégralité, sera réalisée. Parfois, un scanner ou une IRM complètent le bilan d'imagerie.

Traitement

Le traitement a pour but de réduire la déformation et donc la courbure engendrée. Des séances de kinésithérapie avec nottament un renforcement et un étirement musculaire ainsi que l'adoption de postures...) sont le plus souvent préscrites ainsi que la prescription éventuelle d'antalgiques si des douleurs sont ressenties. En cas de courbure importante, un corset peut être nécessaire pour éviter l'accentuation de la lordose. Les interventions chirurgicales sont rarement envisagées et uniquement pour les cas sévères accompagnés de complications.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 18 novembre 2015 à 11:04 par p.horde.
Ce document intitulé « Lordose: symptômes, diagnostic et traitements » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.