Logorrhée

Octobre 2017


Définition

La logorrhée est un terme qui caractérise le besoin constant de parler. Le flux de parole est considérablement augmenté, et le sujet s'exprime pendant de longs moments. Elle est fréquemment associée à une tachyphémie qui s'en rapproche, mais caractérise une accélération de la vitesse du langage avec un flux verbal qui devient très rapide. La logorrhée peut être un symptôme d'une affection psychiatrique : état maniaque, schizophrénie... Elle témoigne souvent d'une tachypsychie associée, qui est une accélération du cours de la pensée.
La plupart du temps, la logorrhée est rencontrée chez la personne bipolaire - il s'agit du nouveau terme pour désigner la maniaco-dépression, caractérisée par le passage de phases de dépression avec tristesse, perte d'envie, baisse de motivation, repli sur soi, culpabilisation... et de phases maniaques avec tachypsychie, logorrhée, tachyphémie, comportement désinhibé, hyperactivité...

Symptômes

Les manifestations de la logorrhée sont aisément identifiables. Les patients logorrhéiques :
  • parlent beaucoup et longtemps ;
  • leur discours peut être décousu et passer du coq à l'âne : on parle parfois de fuites des idées ;
  • la tachyphémie est distinguée en pathologie psychiatrique, mais elle est également très fréquemment présente sous la forme d'accélération du flux de parole.

Diagnostic

Le diagnostic de logorrhée résulte d'un simple constat, qui est souvent établi par les proches. Une famille de gens maniaques ou souffrant de troubles bipolaires identifie aisément un passage en phase maniaque de leur parent.

Traitement

Pour « traiter » la logorrhée, il faut prendre la symptomatologie dans son contexte. Le traitement va différer selon que l'on se trouve face à un malade souffrant de troubles bipolaires, une crise maniaque isolée ou même un état schizophrénique. Dans le cadre de troubles psychiatriques, un traitement antipsychotique sera mis en place, ainsi qu'un suivi régulier par un psychiatre. Chez le maniaque, une molécule, le lithium, est fréquemment utilisée, et son taux sanguin doit être contrôlé par prise de sang. Chez les patients bipolaires, des traitements permettant de réguler l'humeur, utilisant les sels de lithium le plus souvent, sont donnés de façon chronique. En cas de phase maniaque, ce traitement est optimisé, alors qu'en phase dépressive, un traitement antidépresseur est ajouté.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Logorrhée » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.