Kyste arachnoïdien

Juin 2017


Définition


L'arachnoïde constitue une des méninges qui entourent et protègent le système nerveux central, c'est-à-dire les structures du cerveau et la moëlle épinière. Les méninges sont au nombre de trois : la dure-mère à l'extérieur, l'arachnoïde au milieu et la pie-mère à l'intérieur. Entre l'arachnoïde et la pie-mère, se situe un espace appelé espace sous-arachnoïdien qui contient un liquide, le liquide cérébrospinal, ou liquide céphalorachidien (LCR). Un kyste arachnoïdien correspond à une formation développée aux dépens de l'arachnoïde, remplie de liquide cérébrospinal. Ces kystes apparaissent parfois à la suite d'un traumatisme, dans le cadre d'une inflammation de l'arachnoïde, ou même spontanément. Ils peuvent, par accumulation de liquide, entraîner un phénomène de compression au niveau de racines nerveuses ou de la moëlle épinière, responsable de symptômes neurologiques. Dans une grande majorité des cas, ces kystes se forment en partie basse de la colonne vertébrale, fréquemment au niveau des vertèbres lombaires.

Symptômes


Un kyste arachnoïdien peut n'entraîner aucune compression et n'être responsable d'aucun symptôme : on parle de kyste asymptomatique. Il est fréquemment découvert au cours d'un examen d'imagerie du rachis pratiqué pour une autre raison. Dans le cas de kystes symptomatiques, les signes cliniques dépendent de la localisation du kyste. On peut retrouver par exemple dans les kystes arachnoïdiens lombaires :
  • des douleurs lombaires ;
  • des douleurs au niveau d'une partie des membres inférieurs, d'une seule jambe ou des deux en fonction de la zone comprimée ;
  • des troubles de la sensibilité des mêmes zones, à type de paresthésies, sensations de fourmillements, d'engourdissements, ou parfois de brûlures, de décharges électriques en cas de compression d'une racine nerveuse ;
  • des troubles moteurs avec paralysie plus ou moins importante si la moëlle est elle aussi comprimée.

En cas d'autres localisations plus rares, les symptômes diffèrent.

Diagnostic


Le diagnostic est posé à l'aide de l'imagerie médicale : en fonction des symptômes, la hauteur à laquelle se trouve le problème est ciblée, et un scanner ou plus souvent une IRM permettra de mettre en évidence le kyste et le phénomène de compression. Si besoin, un prélèvement (biopsie) permettra de déterminer si le kyste est bénin, ou si une tumeur (cancéreuse) est présente.

Traitement


L'exérèse ou ablation chirurgicale d'un kyste arachnoïdien symptomatique peut être difficile compte tenu de l'emplacement. Les kystes ne donnant lieu à aucun symptôme sont habituellement laissés en place et surveillés.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Kyste arachnoïdien  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.