Carotide

Janvier 2017


Définition


Les carotides sont les plus volumineuses artères du cou. Ce sont elles qui amènent le sang au cerveau. Elles ne sont pas parfaitement symétriques sur tout leur trajet. En effet, l'artère carotide commune, ou primitive gauche, naît de l'aorte, au niveau de la crosse qu'elle fait, alors que la carotide commune droite naît du tronc artériel brachio-céphalique qui, lui, naît de la crosse aortique. Chacune des carotides primitives se divise alors en artère carotide interne qui vascularisera le cerveau, alors que l'artère carotide externe irriguera la face. Leur fonction étant d'apporter de l'oxygène au cerveau, ces artères ont un rôle prépondérant. Par conséquent, en cas de lésion à leur niveau ou d'obstruction, les cellules du cerveau peuvent souffrir relativement rapidement du manque d'oxygénation, ce qui peut entraîner des lésions irréversibles. La pathologie la plus fréquemment rencontrée au niveau des artères carotidiennes est la sténose.

Symptômes


En cas d'obstruction complète et brutale d'une artère carotide, souvent due à la migration d'un caillot de sang qui se bloque dans l'artère, les symptômes sont :
  • une hémiplégie, c'est-à-dire la paralysie de la moitié du corps opposée à la carotide atteinte, ne touchant soit que la face et le membre supérieur, soit la totalité de l'hémicorps ;
  • des troubles sensitifs dans les mêmes zones ;
  • des troubles du langage ;
  • des troubles de la vision du côté opposé à la carotide atteinte ;
  • parfois, des troubles de la conscience.

Les symptômes peuvent régresser spontanément en moins de 24 heures : on parle d'accident ischémique transitoire (AIT), ou perdurer : on parle alors d'accident vasculaire cérébral (AVC), ou accident ischémique constitué (AIC).
En cas de sténose modérée sans obstruction complète, plus souvent due aux dépôts de cholestérol au niveau de la partie interne de la membrane de l'artère, il n'y a généralement que peu de symptômes, et la sténose est découverte dans le cadre de la surveillance chez des patients aux facteurs de risques cardio-vasculaires.

Diagnostic


Dans le cas de l'obstruction brutale, le diagnostic est clinique, et un scanner cérébral réalisé en urgence devant ces signes est de rigueur. Une IRM est parfois effectuée, ainsi qu'une angiographie par résonance magnétique cervicale qui permettra de montrer l'occlusion dans l'artère. Très souvent, une échographie Doppler des troncs supra-aortiques permettra de localiser la lésion, et le traitement doit être mis en place en urgence, souvent avant même ces examens. D'autres examens seront pratiqués à distance pour rechercher la cause de la sténose, comme l'électrocardiogramme et l'échographie cardiaque notamment.
Dans le cas d'une découverte fortuite, c'est l'échographie Doppler qui fait le diagnostic.

Traitement


Le traitement de l'AVC carotidien est une urgence, et nécessite des mesures de prise en charge avec hospitalisation et contrôle des constantes vitales et de l'état de conscience de l'individu. Le traitement repose initialement sur la mise en place d'un traitement à base d'aspirine. Dans certains cas, un traitement thrombolytique permettant la destruction du caillot est possible. Dans le cas d'une découverte de sténose carotidienne sans AVC, deux traitements sont possibles : soit une endartériectomie qui consiste à enlever la plaque d'athérome si celle-ci est en cause, soit une angioplastie avec pose d'un stent qui maintiendra l'artère dilatée. Ce traitement est également pratiqué dès que possible dans l'AVC carotidien.

Prévention


Pour prévenir l'apparition de l'athérome sur la paroi des artères, ou la sténose par migration d'un caillot, il faut limiter au maximum ses facteurs de risques cardio-vasculaires. Pour cela, une alimentation équilibrée est nécessaire, pas trop riche en graisses animales et en lipides. En outre, il faut limiter la consommation d'alcool, arrêter le tabac, maintenir une activité sportive durant au moins 30 minutes 3 fois par semaine, lutter contre le surpoids, et bien équilibrer son traitement en cas d'hypertension artérielle, de diabète ou de taux trop hauts de cholestérol.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 11 septembre 2013 à 15:02 par Jeff.
Ce document intitulé « Carotide  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.