Posez votre question »

Cancer du palais

Septembre 2015


Définition

Le cancer du palais rentre dans le cadre des cancers de la cavité buccale qui touchent plus d'hommes que de femmes. Ils peuvent donc affecter la partie supérieure de la cavité buccale qu'on appelle le palais ou voûte palatine, que ce soit la partie la plus avancée, appelée palais dur, ou celle la plus profonde de la bouche, appelée palais mou ou voile du palais. Le cancer du palais est plus rare que celui des lèvres ou de la langue. Le cancer du palais, comme les autres types de cancers, touchant les voies aérodigestives supérieures (VADS) survient classiquement après l'âge de 50 ans, et particulièrement chez les personnes fumeuses ou alcooliques. Ces deux facteurs, tabac et alcool, augmentent considérablement le risque de développer ce type de cancer, et l'association des deux substances toxiques multiplie d'autant plus les risques. Le développement d'un cancer au niveau du palais peut être associé à un autre cancer des VADS.

Symptômes

Les symptômes du cancer du palais peuvent être absents au début de la maladie : on parle de cancer asymptomatique, et la découverte à l'intérieur de la bouche d'une petite lésion peut en être le seul signe physique. Ensuite, d'autres symptômes peuvent s'ajouter, de manière inconstante :
  • une lésion rougeâtre sur le palais ;
  • une sensation de gêne dans la bouche ;
  • une douleur lors de la déglutition appelée odynophagie ;
  • entraînant parfois des difficultés à la prise alimentaire que l'on nomme dysphagie ;
  • un saignement ;
  • une douleur de l'oreille parfois ;
  • le seul signe ressenti par le patient peut aussi être le gonflement d'un ou plusieurs ganglions, sans qu'aucun autre signe physique ne soit présent.

Classiquement, une fatigue, une perte d'appétit et une perte de poids sont présentes.

Diagnostic

Le diagnostic du cancer du palais s'établit sur la base des informations fournies par le patient et après examen des signes cliniques. Un dentiste aussi bien qu'un médecin peuvent déceler des lésions du palais suspectes, particulièrement dans un contexte d'éthylo-tabagisme. Pour confirmer le diagnostic de cancer du palais, il est nécessaire de réaliser un prélèvement de la lésion : on parle de biopsie, qu'il faudra faire analyser par un anatomopathologiste qui en déterminera la nature. Du fait de la fréquente association des VADS à d'autres tumeurs, un examen sous anesthésie générale permettra l'étude de toutes les voies aérodigestives supérieures au cours d'une panendoscopie, autorisant, à l'aide d'une mini caméra, la visualisation directe de ces voies et des biopsies des lésions éventuelles. Des examens complémentaires seront pratiqués suivant la localisation et les résultats des prélèvements, comme un scanner, une IRM, ou d'autres dans le cadre du bilan d'extension du cancer.

Traitement

Globalement, le traitement dépendra de la taille de la tumeur et des résultats de son bilan d'extension. Plusieurs alternatives sont ainsi possibles : il peut s'agir d'une radiothérapie d'emblée, d'une chirurgie plus ou moins précédée d'une chimiothérapie, ou d'une chirurgie faisant suite à la radiothérapie en cas d'échec de cette dernière. Les ganglions atteints doivent également être traités : on parle de curage ganglionnaire.

Prévention

Il est généralement possible d'éviter les cancers du palais, et les cancers des voies aérodigestives supérieures en général, en cessant la consommation de tabac et d'alcool.

Notre vidéo


Publi-information
Publi-information
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Cancer-du-palais.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du

A voir également

Dans la même catégorie

Palate cancer
Par Jeff le 22 juin 2013
Cáncer del paladar - Síntomas
Par DRA. MARNET le 25 avril 2013
Publié par Jeff. - Dernière mise à jour par Cécile Debise
Ce document intitulé « Cancer du palais » issu de Sante-Medecine (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.