Cancer de l'estomac - Symptômes, causes et traitement

Avril 2017

Le cancer de l'estomac se caractérise le plus souvent par un adénocarcinome développé depuis les cellules glandulaires de la paroi de cet organe. Se manifestant par des symptômes courants comme des nausées ou des douleurs gastriques, il est généralement diagnostiqué tardivement, par un examen endoscopique, la gastroscopie. Une opération chirurgicale, la gastrectomie, s'impose pour traiter un cancer de l'estomac. Le chirurgien pratique alors une ablation totale ou partielle de cet organe, pour enlever la tumeur tout en rétablissant la continuité du tube digestif (l'anastomose). L'opération est généralement suivie de séances de chimiothérapie, plus rarement de radiothérapie.


Plusieurs facteurs de risque ont été clairement identifiés :
• la gastrique chronique due à une infection par la bactérie Helicobacter pylori,
• le tabagisme,
• la consommation excessive de sel,
• les régimes alimentaires pauvres en produits frais,
• les antécédents familiaux de cancer de l'estomac,
• les prédispositions génétiques : maladie de Biermer, maladie de Ménétrier….

Définition

En France, on dénombre chaque année plus de 6.500 nouveaux cas de cancers de l'estomac, dont près de 66% chez les hommes. Il s'agit dans neuf cas sur dix d'un adénocarcinome, c'est-à-dire d'un cancer qui se développe à partir des cellules glandulaires de la paroi de l'estomac. Certains facteurs sont associés à un plus grand risque de développer un cancer de l'estomac, notamment la gastrite chronique due à la présence d'une bactérie appelée Helicobacter pylori, certains facteurs alimentaires, la présence de polypes qui peuvent constituer des lésions précancéreuses, ou certaines maladies comme la maladie de Biermer qui est responsable d'une destruction progressive de cellules de la paroi gastrique. Le cancer de l'estomac est de pronostic souvent défavorable.

Symptômes

Douleurs, nausées, vomissements peuvent constituer autant de signaux d'alerte. Mais d'une manière générale, les symptômes d'un cancer de l'estomac ne sont pas spécifiques à cette maladie. Une fatigue chronique, une perte d'appétit et de poids sont fréquentes à des stades avancés. Plus rarement, une hémorragie digestive peut signaler un cancer de l'estomac. Reste que les symptômes se manifestent assez tardivement, d'où un diagnostic souvent tardif.

Les principales manifestations cliniques du cancer stomacal sont les suivantes :
• des épigastralgies (douleurs gastriques),
• des nausées et/ou vomissements,
• des difficultés à déglutir des aliments,
• une perte d'appétit,
• un amaigrissement,
• des saignements gastro-intestinaux,
• une anémie chronique.

Diagnostic

Le diagnostic d'un cancer de l'estomac se fait grâce à un examen endoscopique, une gastroscopie. Celle-ci permet de constater l'étendue de la tumeur maligne mais aussi de pratiquer une biopsie qui détermine de quel type de cancer est atteint le patient. Un bilan et une échographie (ou un scanner) de l'abdomen complètent le diagnostic en précisant l'extension de la tumeur, c'est-à-dire s'il existe une adénopathie, ganglion lymphatique qui a augmenté de volume par son envahissement par des cellules cancéreuses, et les métastases atteintes d'organes à distance. Ce bilan d'extension peut être complété par d'autres examens en fonction de signes faisant suspecter une autre localisation.

Traitement

La prise en charge du <b>cancer de l'estomac</b> va dépendre de sa typologie, de son stade d'avancement, de l'état général du patient ou encore de la localisation tumorale. Dans tous les cas, le recours à l'acte chirurgical est privilégié dès que cela est possible. Ce traitement dit "de référence" consiste à réaliser une gastrectomie partielle ou totale afin de retirer la tumeur. La zone atteinte du cancer est enlevée, et le rétablissement de la continuité du tube digestif est fait par une technique appelée anastomose.

La chimiothérapie peut également être proposée, la radiothérapie est plus rare. Une surveillance accrue est nécessaire après le traitement.

Prévention

On sait que plusieurs facteurs de risque sont liés au cancer de l'estomac, particulièrement une alimentation trop riche en sel, poissons et viandes fumés. Diminuer la consommation de ces produits, et favoriser celle des fruits et légumes au moment des repas font partie de la prévention du cancer de l'estomac.

En contrepartie, il est conseillé d'augmenter la part quotidienne de fruits et légumes et d'arrêter le tabac.

Vidéo

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Cancer de l'estomac - Symptômes, causes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.