Bradycardie - Causes, symptômes et traitement

Avril 2017

La bradycardie fait partie, comme la tachycardie ou la fibrillation, des troubles du rythme cardiaque. Le mot bradycardie vient du grec « brady » qui signifie lent et « cardie », cœur. La bradycardie se caractérise par un ralentissement du rythme cardiaque, qui devient trop bas par rapport à la normale.


Définition

La bradycardie correspond à un rythme cardiaque plus lent que la moyenne, descendant en dessous de 60 battements par minute. Si elle est très courante et physiologique chez les sportifs de haut niveau, elle peut parfois cacher une pathologie plus lourde telle qu'une anomalie cardiaque ou une maladie cardiovasculaire. Elle peut également être causée par le vieillissement ou certains médicaments comme les bêtabloquants. Une bradycardie est avérée lorsque le pouls du patient est inférieur à 60 battements par minute au repos de manière chronique. Chez le jeune enfant, le cœur bat plus rapidement, puis les seuils de la bradycardie sont augmentés suivant l'âge. La bradycardie ne doit pas être confondue avec la bradyarythmie qui définit un rythme cardiaque lent mais irrégulier.

Diagnostic

En cas de suspicion de bradycardie, le médecin ou le cardiologue pratiquera un examen clinique qui sera obligatoirement complété par un ECG, électrocardiogramme qui confirmera la bradycardie et permettra d'en suspecter la cause. La surveillance du rythme cardiaque pourra se faire sur une période plus longue, de 24 heures généralement, grâce à l'utilisation d'un enregistreur électrocardiographique externe : on parle de Holter-ECG. La plupart du temps, l'ECG suffit à poser le diagnostic de bradycardie, mais un examen appelé exploration électrophysiologique endocavitaire réalisé en unité de cardiologie est parfois nécessaire.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Causes

La cause d'une bradycardie peut être d'ordre physiologique chez certains individus, mais cette pathologie peut également résulter d'un trouble de la conduction de l'influx électrique entre les oreillettes et les ventricules : on parle de bloc auriculo-ventriculaire dont différentes formes existent. Certains troubles du rythme cardiaque sont plus rarement en cause.

Symptômes

De manière générale, la bradycardie est une pathologie qui est très bien supportée par les patients et ne se manifeste par aucun symptôme. Néanmoins, elle peut être identifiée devant une fatigue, une sédentarité excessive ou des malaises. Dans les cas les plus sévères, la bradycardie peut également se manifester par une sensation désagréable" que le cœur va s'arrêter".

Traitement

La bradycardie peut être prise en charge de différentes manières suivant la cause identifiée. Le choix du traitement dépend de l'origine de la pathologie et de ses répercussions sur le quotidien du patient. L'absence de traitement est possible dans certains cas de bloc auriculo-ventriculaire peu graves. Il est également possible de faire appel à certains médicaments accélérant le rythme cardiaque, comme l'atropine. Dans certaines pathologies et dans le cas de blocs auriculo-ventriculaires importants dits de haut degré, la pose d'un pacemaker ou stimulateur implantable est nécessaire pour stimuler le cœur, si les battements perçus sont trop faibles.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Bradycardie - Causes, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.