Atrophie des testicules

Juin 2017

L'atrophie testiculaire est une pathologie qui se traduit par une taille diminuée des testicules par rapport à la normale. L'atrophie des testicules peut réduire voire stopper leur fonctionnement normal et entraîner des troubles de la fertilité, parfois la stérilité du patient. L'atrophie testiculaire est très majoritairement causée par une maladie ou une pathologie telle que certaines maladies génétiques ou infantiles, des infections chroniques ou ayant lésé le testicule comme des orchites ou épididymites, des causes toxiques comme l'alcoolisme chronique ou certaines drogues, l'anémie chronique, ou encore le cancer des testicules. La prise d'anabolisants est également une cause fréquente et reconnue de l'atrophie des testicules.

Diagnostic

Pour diagnostiquer une atrophie des testicules, le médecin ou le spécialiste procédera à un interrogatoire sur les antécédents médicaux et l'hygiène de vie du patient. Il effectuera ensuite un examen clinique avec palpation des testicules dans les bourses et examen des organes génitaux externes. La consultation pourra donner lieu à plusieurs examens qui confirmeront le diagnostic. Parmi ceux-ci, il y a :
  • une échographie testiculaire, de manière systématique en cas d'atrophie avérée ;
  • un bilan sanguin, souvent ;
  • un bilan urologique, parfois.

Symptômes

L'atrophie testiculaire se manifeste par la diminution de la taille des testicules par rapport à la normale. Certains symptômes peuvent y être associés et sont les suivants :
  • douleurs testiculaires ;
  • impuissance ou troubles sexuels ;
  • infertilité ;
  • retard ou troubles de la puberté.

Traitement

Le traitement de l'atrophie testiculaire dépend entièrement de son origine. En effet, les patients doivent dans un premier temps guérir de la pathologie responsable de l'atrophie du ou des testicules. Si les testicules n'ont pas évolué une fois la pathologie soignée, l'atrophie testiculaire pourra alors être prise en charge par un traitement hormonal ou chirurgical.

Prévention

Parce que les maladies infantiles, et plus particulièrement les oreillons, augmentent les risques d'atrophie des testicules, la vaccination est essentielle. Prévenir l'atrophie testiculaire passe aussi par l'adoption d'une vie saine où la consommation d'alcool est occasionnelle et la prise de drogue inexistante.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Atrophie des testicules » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.