Prostatite - Causes, symptômes et traitement

Avril 2017

La prostatite est une inflammation de la prostate très majoritairement causée par une bactérie dans sa forme aiguë. L'infection bactérienne peut être contractée lors de rapports sexuels ou causée par la migration d'un germe à son niveau via le sang.


Définition

La prostatite est une infection bactérienne de la prostate fréquente chez l'homme, et souvent récurrente. Le terme « prostatite » désigne un syndrome correspondant à différentes formes pathologiques. Elle peut en effet être aiguë, chronique avec un syndrome de douleur pelvienne chronique inflammatoire ou non inflammatoire, ou inflammatoire asymptomatique (voir le document de référence cité plus bas). Les prostatites chroniques (non inflammatoires) sont les plus fréquentes. Le diagnostic différentiel avec les prostatites non bactériennes est parfois difficile, les symptômes étant proches.

Causes et facteurs de risques

Les causes les plus fréquentes de prostatites sont les infections sexuellement transmissibles (gonorrhea ou chlamydia), les malformation uro-génitale et les stations assises prolongées (ex : en voiture, en avion).

Symptômes

On distingue la prostatite aigüe, qui entraîne fièvre, frissons, troubles urinaires avec brulures lors de la miction, besoins urgents et douleurs lombaires, de la prostatite chronique, d'origine bactérienne ou non, et dont les douleurs sont récurrentes et plus diffuses avec également des troubles urinaires, mais aussi de l'érection parfois.

Les symptômes vont de la brûlure intense en urinant à la fatigue, en passant par des difficultés à vider la vessie (dysurie), une fièvre intense et brutale, des frissons et des douleurs pelviennes.

Diagnostic

Les méthodes diagnostiques diffèrent selon la catégorie de prostatite suspectée (ex : stade chronique). Elles comprennent généralement une anamnèse, en particulier une recherche d'antécédents d'infections urinaires,d'infections transmissibles sexuellement et par le sang, ainsi qu'un examen physique, une analyse et culture d'urine et, éventuellement une hémoculture.

Traitement

Le traitement passe souvent par une antibiothérapie par voie orale. Si les symptômes persistent (en cas de chronicité), et selon les autres éléments diagnostics dont il dispose, le médecin pourra prescrire un alphabloquant, de la finastéride (hypertrophie bénigne de la prostate), un anti-inflammatoire non stéroïdien ou un relaxant musculaire (myorelaxant).

Vidéo

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Prostatite - Causes, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.