Polynucléaires éosinophiles élevés ou bas - Interprétation

Mars 2017

Les polynucléaires éosinophiles sont un type de globules blancs. Un taux de polynucléaires éosinophiles bas ne témoigne d'aucune anomalie, ce taux pouvant même être parfois de 0. Ce taux bas n'est en rien inquiétant, et il n'entraîne absolument aucune pathologie ou complication.


Taux bas

Les polynucléaires éosinophiles sont, avec les polynucléaires neutrophiles et les polynucléaires basophiles, l’un des 3 types de cellules sanguines appartenant à la famille des leucocytes, ou globules blancs. Ils jouent un rôle dans le système immunitaire et notamment dans la défense de l'organisme contre les parasites ou dans les réactions allergiques. Leur proportion moyenne parmi l'ensemble des globules blancs est très basse, et peut parfois être nulle. En outre, un taux bas appelé éosinopénie est fréquent et ne constitue en aucun cas une variation pathologique. Seule leur augmentation peut alerter et nécessite la recherche de ses causes, fréquemment une origine allergique ou les affections parasitaires.

Taux élevé

Un taux élevé d'éosinophiles, appelé hyperéosinophilie, peut être lié à une allergie ou un parasite et doit faire rechercher une réaction allergique ou une infection parasitaire.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Polynucléaires éosinophiles élevés ou bas - Interprétation » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.