Insomnie - Causes, symptômes et traitement

Juin 2017

L'insomnie est le principal trouble du sommeil, pouvant toucher chacun d'entre nous un jour ou l'autre. Certaines personnes vont jusqu'à présenter une insomnie les empêchant de vivre normalement. Elle est souvent provoquée par une anxiété secondaire, généralement liée à des problèmes personnels. L'insomnie touche près d'un quart des adultes. Les femmes et les personnes âgées sont également plus sujettes aux insomnies.


Définition

L'insomnie correspond à une diminution de la qualité et de la quantité du sommeil. Le sommeil devient dans ce cas " non récupérateur ". L'insomnie est le trouble du sommeil le plus fréquent. Chacun d'entre nous peut être victime un jour ou l'autre par une insomnie. L'insomnie peut être passagère, survenant une ou deux nuits épisodiquement sans entraîner de retentissement. L'insomnie chronique survient plus de 3 fois par semaine et ceci depuis plus de 3 mois.

Statistiques

L'insomnie est une diminution de la qualité et de la quantité du sommeil qui n'est plus réparateur. Plus de 30% de la population souffre de troubles du sommeil, dont 84% d'insomnie. L'insomnie peut être passagère ou chronique, soit plus de 3 fois par semaine depuis plus de 3 mois. Les causes de l'insomnie sont nombreuses. L'interrogatoire du patient et de son conjoint permet dans la grande majorité des cas de déterminer l'origine de l'insomnie.

Les symptômes de l'insomnie sont divers : difficultés à s'endormir, sommeil léger et irrégulier, réveils nocturnes, difficultés à se rendormir, impossibilité de dormir plus de 3 ou 4 heures, cauchemars et idées noires... L'insomnie peut être liée à des troubles psychologiques tels que : le stress, l'anxiété, la dépression.

Combien d'heures de sommeil ?

Les habitudes de sommeil varient selon l'âge et selon les individus. La plupart des adultes ont besoin d'environ 7 à 8 heures de sommeil par nuit. Toutefois, certaines personnes n'ont besoin que de 5 à 6 heures de sommeil, ce sont les « petits dormeurs ». D'autres, à l'inverse, ont besoin d'environ dix heures de sommeil. Les personnes âgées dorment souvent moins longtemps la nuit.

Formes mineures

Impression d'avoir mal dormi sans autre répercussion, l'insomnie se manifeste très épisodiquement sans aucun retentissement sur la vie quotidienne.

Formes sérieuses

L'insomnie se manifeste très fréquemment laissant le dormeur épuisé.

Causes

Les causes de l'insomnie sont nombreuses. L'interrogatoire du patient et de son conjoint permet dans la grande majorité des cas de déterminer l'origine de l'insomnie.

Causes psychologiques

Une grande majorité des insomnies est liée à des troubles psychologiques plus ou moins sévères, comme le stress, l'anxiété et la dépression.

Lorsque les épisodes d'insomnie se répètent jour après jour, les personnes touchées s'angoissent à l'idée de passer une mauvaise nuit. Cette peur de l'insomnie peut angoisser l'insomniaque et rendre son sommeil encore plus difficile, ce qui l'entraine alors dans un cercle vicieux.

Maladies du sommeil


Environnement et mode de vie

Les conditions liées à l'environnement ou au mode de vie peuvent également provoquer des insomnies.
  • Le bruit, la chaleur, les voisins, une mauvaise literie, ...
  • La consommation excessive de caféine.
  • Le travail en horaires décalés (travail de nuit par exemple...).
  • La surcharge de travail.

Maladies

De nombreuses pathologies peuvent entraîner des troubles du sommeil et provoquer des épisodes d'insomnies plus ou moins fréquentes.

Symptômes

Les symptômes d'une insomnie sont des difficultés à s'endormir, un sommeil léger et irrégulier, des réveils nocturnes, des difficultés à se rendormir, une impossibilité de dormir plus de 3 ou 4 heures, ainsi que des cauchemars ou des idées noires...

Conséquences

Les conséquences d'une insomnie sont notamment une fatigue au réveil, donnant l'impression de ne pas être reposée par sa nuit de sommeil, accompagnée d'une somnolence au cours de la journée : travail, trajets, domicile... Des troubles de l'attention et de la mémoire, ainsi que des courbatures, des difficultés de concentration dans la journée ou une envie de dormir (bâillements) sont généralement constaté. La personne souffrant d'insomnie fait généralement l'objet d'une irritabilité, d'angoisses et de fatigue au cours de la journée. Une dépression peut parfois s'installer.

Angoisse de l'insomnie

Lorsqu'il existe une répétition des épisodes d'insomnie jour après jour, les personnes affectées s'angoissent généralement à l'idée de passer une mauvaise nuit. Cette peur de l'insomnie rend le sommeil de l'insomniaque encore plus difficile, ce qui peut alors l'entraîner dans un cycle infernal.

Traitement

Plusieurs médicaments peuvent être proposés dans certaines circonstances, lors d'épisodes d'insomnie ayant des répercussions importantes dans la vie quotidienne par exemple, parmi lesquels les somnifères hypnotiques et les anxiolytiques.

Le recours à ces traitements doit se faire uniquement lors d'une consultation d'un médecin. Ces médicaments peuvent êtrecontre-indiqués avec la prise d'autres traitements, peuvent provoquer des effets secondaires comme la somnolence par exemple ou des troubles de la mémoire et provoquer une dépendance psychique et physique.

Homéopathie et plantes

Certaines plantes et traitements homéopathiques peuvent être proposés pour les personnes présentant des insomnies. Prenez l'avis de votre médecin car les traitements à base de plantes peuvent également présenter des effets secondaires ou des contre-indications.

Relaxation

D'autres techniques comme la relaxation, le yoga ou l'hypnose peuvent être d'une aide précieuse lors d'épisodes d'insomnie.

Remède naturel

L'escholtzia

Riche en alcaloïdes, l'escholtzia est reconnue pour ses propriétés calmantes et analgésiques. On l'utilise lorsque le sommeil n'est plus « récupérateur » et lorsque l'on est sujet à des réveils nocturnes. L'escholtzia peut être absorbée sous forme de tisane (partie aérienne de la fleur), d'extrait liquide ou de teinture-mère (en gouttes) mais sa forme la plus efficace est l'EPS (Extrait de Plante Standardisé).

La valériane

La valériane est une plante sédative préconisée dans les troubles du sommeil tels que réveils nocturnes ou insomnies. Il est plutôt recommandé de prendre la plante sous forme de gélules compte tenu du goût très désagréable de la plante, très amère.

La rhodiole

La rhodiole est réputée pour agir sur la fatigue cérébrale et physique. La plante est également utilisée pour lutter contre l'anxiété et la dépression légère, et la fatigue générée par le stress qui empêche de dormir.

Le houblon

Ce sont les cônes du houblon qui sont traditionnellement utilisés pour ses vertus sédatives. Ils peuvent être infusés, être séchés puis broyés. Un oreiller rempli de cônes de houblon favoriserait même l'endormissement.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Insomnie - Causes, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.