Massage cardiaque - Compression thoracique

Novembre 2017

Chaque année, 12 000 personnes décèdent d'un arrêt cardiaque pendant les premières minutes d'un infarctus du myocarde. Bon nombre de ces décès pourraient être évités grâce au massage cardiaque. La compression thoracique correspond à un geste de premier secours qu'on appelait autrefois (et que certains continuent à appeler) massage cardiaque. Le terme « compression thoracique » est plus approprié car l'intervention ne se fait pas au niveau du cœur, mais au niveau du thorax (sternum). Ce geste de réanimation cardio-pulmonaire s'accompagne d'une ventilation artificielle (bouche-à-bouche). Il est indiqué chez les personnes inconscientes dont le cœur a cessé de battre (30 compressions, 2 insufflations). Il est aussi pratiqué lorsqu'une personne consciente s'étouffe avec un corps étranger.



Méconnaissance du geste, appréhension… Moins de 20 % des témoins d'un arrêt cardiaque pratiquent un massage cardiaque. On estime pourtant que les chances de survie diminuent de 7 à 10 % après chaque minute écoulée sans secours.

Définition

Un massage cardiaque est une pratique d'urgence pour tenter de maintenir une personne en vie après que son cœur se soit arrêté de battre.

Arrêt cardiaque

Les signes d'un arrêt cardiaque sont assez simples à authentifier : la personne est inanimée, ne respire plus et n'a plus de pouls palpable. Jusqu'à preuve du contraire, la constatation de tous les signes qui suivent impose un massage et l'utilisation d'un défibrillateur automatisé externe.
  • La personne est inconsciente.
  • Elle ne réagit pas à la parole, au bruit ou à diverses stimulations cutanées.
  • Elle n'a plus de pouls (pris à la carotide, au poignet ou dans l'aine).
  • Elle ne respire plus ou présente des mouvements respiratoires inhabituels ("gasps") qui s'apparentent à ceux d'un "poisson hors de l'eau"

Secours

Les secours doivent être immédiatement appelés dans ce cas via le numéro téléphonique du SAMU, le 15. L'auscultation du cœur ne retrouve aucun bruit cardiaque et ce cas révèle de l'urgence absolue.

Technique

Le massage cardiaque est une technique visant à relancer parfois le muscle cardiaque, ou à suppléer sa fonction de pompe sanguine en permettant l'éjection d'une partie du sang à travers l'aorte en direction des organes vitaux. Il consiste grossièrement à appuyer rythmiquement et vigoureusement sur la partie supérieure du thorax, à une fréquence de 100 par minute. Parallèlement, en l'absence de respiration spontanée, un bouche-à-bouche doit être pratiqué pour assurer une ventilation. En l'absence de prise en charge médicale spécialisée, le massage cardiaque doit être fait sous la forme de 30 impulsions alternées avec 2 insufflations. Cette technique ne doit pas être arrêtée avant l'arrivée des secours, et devrait être connue de tous.
  • Notez l'heure exacte du début supposé de l'arrêt cardiaque et du début du massage cardiaque.
  • Allongez la victime sur le dos, sur un plan dur. Installez-la à même le sol si elle est dans son lit.
  • Dénudez sa poitrine.
  • Mettez sa tête en arrière.
  • Mettez-vous sur l'un des côtés.
  • Placez vos mains sur la moitié inférieure du sternum (os médian du thorax), l'une sur l'autre.
  • Bras tendu, appuyez sur le sternum de façon régulière avec le talon de la main, 2 fois par seconde, soit au total entre 100 et 120 fois par minute. Entre chaque compression, laissez le thorax "remonter".
  • L'efficacité du geste se traduit par la palpation d'un pouls par un tiers lors de chaque compression.
  • Faites une pause et reprenez le pouls de la victime. Arrêtez le massage si le pouls est revenu spontanément ou reprenez le massage en l'absence de pouls.
  • Si l'attente des secours dépasse 4 minutes, faites 2 bouche-à-bouche toutes les 30 compressions.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Massage cardiaque - Compression thoracique » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.