Gynécologue - Gynécologie - Quand et pourquoi consulter ?

Décembre 2016

Le gynécologue est le spécialiste de l’appareil génital de la femme. Il est donc un interlocuteur essentiel tout au long de la vie de celle-ci.


Définition

La gynécologie est une spécialité médicale mais avec également quelques versants chirurgicaux. Exercée par un gynécologue, elle est dédiée à l'étude et aux traitements des divers problèmes et maladies de l'appareil génital féminin.

La gynécologie s'occupe notamment des problèmes féminins hormonaux que ce soit des problèmes de règles ou la ménopause, de la contraception, des maladies du sein, de l'utérus, des ovaires, des trompes utérines et des organes génitaux externes et bien sûr les cancers de la femme.

Elle prend également en charge le dépistage des lésions précancéreuses du col de l'utérus avec la réalisation tous les 3 ans chez les femmes ayant des rapports sexuels et jusqu'à 65 ans, du frottis cervico-vaginal. A noter que ces frottis sont réalisables par les médecins généralistes. Une variante de la gynécologie est l'obstétrique réalisée par un gynécologue obstétricien, qui est le spécialiste de la grossesse et de l'accouchement, suppléé souvent par la sage-femme.

Gynécologue

Etymologiquement, le terme « gynécologie » signifie « étude de la femme ». Le gynécologue est donc le spécialiste de l’appareil génital féminin et des affections qui lui sont liées. Il doit aussi être consulté dans le cadre de la prescription d’un mode de contraception, de la grossesse, de la ménopause. Malgré l’instauration du parcours de soins coordonnés, les gynécologues peuvent être consultés librement par les patients, sans qu’ils aient besoin de passer par leur médecin traitant. La consultation est prise en charge par la caisse d’assurance maladie à hauteur de 70%.

Quand consulter ?

La première consultation a le plus souvent lieu vers 15 ou 16 ans. Puis, le suivi doit perdurer toute la vie, à raison d’au moins une visite par an. En dehors de cela, les patientes doivent consulter en cas règles douloureuses, douleurs pelviennes, douleurs aux seins, irrégularité menstruelle, ou tout autre situation anormale… Il est également conseillé aux adolescentes de consulter lorsqu’elles envisagent leur premier rapport sexuel. Le gynécologue est aussi l’interlocuteur privilégié dans le cadre de la grossesse et au moment de la ménopause.

Consultation

Lors d’une consultation, le gynécologue commence toujours par un interrogatoire de la patiente afin de savoir ce qui la pousse à consulter, mais aussi pour prendre connaissance de ses antécédents personnels et familiaux. Il est donc conseillé à la patiente d’amener les résultats de tous les derniers examens qu’elle a subis.
Après cela, le médecin procède à un examen gynécologique (sauf s’il s’agit d’une jeune fille vierge, ne rencontrant pas de problème particulier). Cette étape se déroule en deux temps. Le gynécologue commence par introduire un spéculum afin d’ausculter le vagin et le col de l’utérus. Ensuite, il procède à un toucher vaginal afin de sentir l’utérus et les ovaires. Il palpe également les seins de la patiente.

Le gynécologue peut aussi réaliser des examens complémentaires. Ainsi, le frottis (prélèvement de cellules du col de l’utérus) permet de repérer la présence d’éventuels germes. Il peut aussi faire des échographies, notamment pendant la grossesse. Enfin, entre 50 et 74 ans, il prescrira une mammographie, tous les deux ans, à la patiente, afin de prévenir le cancer du sein.

A voir également :

Publi-information
Ce document intitulé « Gynécologue - Gynécologie - Quand et pourquoi consulter ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.