Médecin traitant - Est-ce nécessaire de passer par lui ?

Juillet 2016


Médecin traitant


On appelle « médecin traitant » le médecin (généraliste ou spécialiste) chargé de centraliser les informations et de coordonner les soins reçus par son patient, afin d'avoir une vision globale de ses pathologies et de ses traitements. Il lui revient d'orienter le patient si nécessaire vers un spécialiste dit « correspondant » ou vers un service hospitalier.

En France, selon la loi de réforme de l'assurance maladie du 13 août 2004, chaque assuré social doit désigner un médecin traitant. On considère que plus de 8 français sur 10 ont déclaré un médecin traitant. Dans 99% des cas le médecin traitant est un médecin généraliste.

Les situations suivantes n'entrainent pas de pénalités financières si l'on ne consulte pas son médecin traitant.

Malades pris en charge à 100%


Les malades recevant des soins pour une maladie prise en charge à 100%

Malades suivis pour une pathologie chronique


Les Malades suivis pour une maladie chronique qui consultent régulièrement un spécialiste ou médecin à exercice particulier (un allergologue par exemple) ne devront pas, dans ce cas, consulter leur médecin traitant avant d'avoir consulté leur médecin spécialiste.

Autres situations

  • Situations d'urgence.
  • Soins à l'étranger.
  • Dépistage du cancer du sein.
  • IVG.
  • Soins palliatifs.
  • Les enfants ou adolescents âgés de moins de 16 ans.
  • Les femmes enceintes dès le premier jour du 6ème mois de grossesse.
  • Les personnes qui bénéficient de la CMU et de l'AME.
  • Les adolescents âgés de 16 à 25 ans, qui consultent un neuropsychiatre ou psychiatre.

En savoir plus


A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Médecin traitant - Est-ce nécessaire de passer par lui ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.