Améliorer la prescription des psychotropes chez les sujets âgés

Mars 2017


Améliorer la prescription des psychotropes chez les personnes âgées : recommandations de la HAS




La France est l'un des plus grands consommateurs de psychotropes au monde. Selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), 3,8 millions de Français entre 12-75 ans consomment régulièrement des psychotropes, soit une fois par semaine pour l'adulte et 10 fois par mois pour l'adolescent.
Les personnes âgées sont particulièrement concernées : plus d'un tiers des plus de 75 ans utilisent des psychotropes.
La Haute autorité de santé (HAS) a édité un document visant à améliorer la prescription des psychotropes chez cette catégorie de la population, afin qu'elle soit davantage appropriée et pour éviter les risques iatrogéniques.



Les somnifères et hypnotiques


Il est fréquent que les personnes âgées rencontrent des problèmes de sommeil, mais l'insomnie reste peu répandue chez le sujet âgé.
Les troubles du sommeil chez les personnes âgées peuvent être liés à :
  • une modification physiologique du sommeil lié à l'âge
    • une période de sommeil plus courte.
    • un sommeil fractionné.
    • un sommeil réparti de manière différente dans la journée.
  • des douleurs.
  • un état anxieux.
  • des problèmes urinaires...


Même dans le cas d'une insomnie, la HAS précise qu'aucun cas ne justifie l'utilisation prolongée de somnifères : « Il est démontré que les somnifères ne sont efficaces que sur une très courte durée et présentent des effets délétères en particulier chez les personnes âgées. »
Les somnifères sont donc recommandés, de façon provisoire, pour traiter les insomnies sévères.

Les antidépresseurs


Les risques de dépression sont élevés chez le sujet âgé.
Plusieurs facteurs favorisant la dépression :
  • affections somatiques ;
  • isolation géographique ;
  • isolement social ;
  • événement de la vie (décès d'un proche, entrée en maison de retraite...).

Cela reste une maladie peu diagnostiquée chez les personnes âgées. Les manifestations de la dépression telles que les signes anxieux sont la plupart du temps traitées par des benzodiazépines (anxiolytiques), alors qu'ils n'ont aucun effet sur la dépression même.

Les anxiolytiques


Ils sont souvent prescrits à tort pour soigner les troubles anxieux, souvent liés à une dépression. C'est seulement dans 3 à 10% des cas que ces manifestations sont liées à un trouble anxieux caractérisé.
Pour le diagnostiquer, des questions à se poser :
  • Quel est le nombre de symptômes ?
  • Quelle est l'intensité de ces symptômes ?
  • Quelle est leur durée ?
  • Y a-t-il une souffrance émotionnelle ?
  • La vie du patient en est-elle marquée ?

La HAS recommande donc l'arrêt de ces tranquillisants lorsqu'ils ne sont pas nécessaires.

Les neuroleptiques


Ces médicaments permettent de traiter les symptômes psychotiques liés à certaines maladies (schizophrénie). Les troubles d'ordre comportementaux sont fréquents chez les personnes âgées.
Deux types sont à discerner :
  • les troubles liés à la maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées (troubles « productifs » : cris, agressivité...) ;
  • les troubles survenant lors d'un épisode de confusion, remarqués chez 1/3 des personnes âgées hospitalisées d'urgence.

Une utilisation systématique pour les troubles de comportement n'est donc pas recommandée. Les neuroleptiques en utilisation prolongée ne concernent que les cas de psychoses ou de syndromes délirants confirmés.

Sources


Améliorer la prescription des psychotropes chez les personnes âgées, HAS, novembre 2008.


Photo : © absolut - Fotolia

A voir également


Publi-information
Publié par vanina14. Dernière mise à jour le 4 avril 2011 à 22:51 par p.horde.
Ce document intitulé « Améliorer la prescription des psychotropes chez les sujets âgés » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.