Hygiène et prévention du risque infectieux (HAS)

Septembre 2017


Hygiène et prévention du risque infectieux en cabinet médical ou paramédical (HAS)


La lutte contre les infections nosocomiales ne concerne pas seulement les professionnels hospitaliers mais bien l'ensemble des professionnels de santé. Dans le but de diminuer les infections transmises lors d'actes de soin, de réduire la transmission des infections croisées et de contrôler le risque infectieux lié à l'environnement, la Société de formation thérapeutique du généraliste (SFTG) en partenariat avec la Haute Autorité de Santé, dans un rapport de juin 2007, a listé plusieurs recommandations à destination des professionnels en cabinet médical ou paramédical.

Choix et traitement du matériel médical


Afin de prévenir le risque infectieux, la HAS recommande de privilégier les dispositifs médicaux à usage unique.
Pour le matériel réutilisable, la HAS préconise :
  • une prédésinfection,
  • un nettoyage,
  • une stérilisation ou une désinfection, en fonction du matériel.

Hygiène des mains


Selon la HAS, il est nécessaire de :
  • se laver les mains avec un savon doux liquide, à l'arrivée et au départ du cabinet.
  • réaliser une friction des mains avec un produit hydro-alcoolique entre chaque patient, avant et après le port de gants médicaux.

Port de gants


La HAS recommande l'utilisation des gants à usage unique en cas de gestes invasifs ou en cas de contact avec :
  • muqueuses,
  • sang,
  • plaies,
  • lésions cutanées du malade ou des mains du soignant,
  • bactérie multirésistante chez un patient porteur documenté.

Masque facial


D'après la HAS, le choix du masque dépend des soins et des risques :
  • masque de soins ou chirurgical : en cas de risque de projection de liquides biologiques, de gestes à haut niveau d'asepsie, de kinésithérapie respiratoire, aspiration bronchique et pose de sonde nasogastrique chez un nourrisson atteint de bronchiolite ;
  • masque FFP 1 : en cas de tuberculose bacillifère ;
  • masque FFP 2 : en cas de tuberculose multirésistante, lors d'une expectoration induite, de syndrome respiratoire aigu sévère, de grippe aviaire.

Vaccinations


Dans ses recommandations, la HAS précise qu'il est nécessaire d'être à jour en termes de vaccinations.

Accidents d'exposition au sang (AES)

Prévention des AES : recommandations de la HAS

  • porter des gants lors de la manipulation d'objets coupants ou contaminés ;
  • ne jamais recapuchonner une aiguille avec les 2 mains ;
  • éliminer les aiguilles dans un collecteur spécifique.

Recommandations de la HAS en cas d'AES

  • procéder à des soins locaux antiseptiques immédiats ;
  • évaluer le risque infectieux du patient source ;
  • contacter le référent médical hospitalier ou se rendre aux urgences avant 48h ;
  • déclarer, le cas échéant, l'accident du travail dans les 24 à 48 heures auprès de la CPAM, mutuelle ou compagnie d'assurance privée ;
  • afficher la procédure dans le cabinet.

Antiseptiques à avoir à disposition


Les antiseptiques recommandés par la HAS :
  • chlorhexidine alcoolique, povidone iodée alcoolique, alcool à 70%, Biseptine® pour le traitement d'une peau saine ;
  • povidone iodée aqueuse, chlorhexidine aqueuse, Biseptine® pour une peau lésée ;
  • povidone iodée aqueuse pour les muqueuses.

Le soluté de Dakin est adapté aux 3 cas.

Sources


Consulter la totalité des recommandations de la SFTG et de la HAS concernant l'hygiène et la prévention du risque infectieux en cabinet médical ou paramédical.

Gestion préopératoire du risque infectieux : recommandations


Recommandations de bonne pratique sur la gestion préopératoire du risque infectieux (SFHH)

Crédit photo : © Franz Pfluegl - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par vanina14.
Ce document intitulé « Hygiène et prévention du risque infectieux (HAS) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.