Courbe de température - Déterminer la date de l'ovulation

Décembre 2016

La courbe de température demeure l'examen le plus facile à effectuer car elle délivre des informations sur la durée et la régularité du cycle ainsi qu'une estimation de la présence et de la date d'une ovulation. Une courbe de température n'est pas utile pour connaître la bonne date pour concevoir le futur bébé: la période de fécondité débute les 4 jours précédant la date de l'ovulation et se termine 24 heures plus tard.


Définition

Simple à réaliser, la courbe de température est une méthode consistant à relever sa température chaque matin afin de déterminer la période d'ovulation. Elle donne aussi des informations sur la durée et la régularité du cycle.

Indications

L'utilisation d'une courbe de température est notamment indiqué lorsqu'un couple éprouve des difficultés à concevoir un bébé malgré plusieurs mois de rapports sexuels réguliers infructueux, mais aussi lors d'un traitement de stimulation de l'ovulation, à des fins de surveillance.

La température corporelle évolue tout au long du cycle. Ainsi, durant la phase folliculaire, elle est en dessous de 37°C et varie peu. Juste avant l’ovulation, la température chute : elle est au point le plus bas du cycle. Puis, elle remonte, souvent au-dessus de 37°C. Elle se maintient à ce niveau pendant la durée de la phase lutéale. Si vous êtes enceinte, le plateau thermique perdurera au-delà de 28 jours. En revanche, s’il n’y a pas eu de fécondation, la température retombe à son niveau normal, juste avant l’arrivée des règles.


Déroulement

Cet examen qui consiste à prendre sa température chaque matin au réveil (et avant le lever), du 1er jour du cycle (c'est-à-dire du 1er jour des règles) jusqu'au 1er jour du cycle suivant permet de déterminer le jour de l'ovulation. En effet, les variations de température observées lors d'un cycle sont liées aux variations du taux de progestérone. Lors de la première partie du cycle la température et la progestérone sont basses. Juste après l'ovulation, la progestérone augmente en parallèle avec la température corporelle. Concrètement, l'ovulation survient la veille de la montée de la température. Ainsi durant la première partie du cycle la température fluctue entre 36,1 °C et 36,7 °C, puis elle passe la barre des 37 °C pendant la seconde partie juste après l'ovulation.

Une courbe de température est surtout utile pour connaître la période d'ovulation, notamment en cas de cycles irréguliers ou de difficultés à concevoir. Un ovule ne vit en effet que douze à quinze heures. Ainsi un rapport sexuel ayant eu lieu après la hausse de la température (donc 24 heures après l'ovulation) ne peut en aucun cas être fécond.

Durée

Une surveillance doit être effectuée au minimum au cours de 2 cycles consécutifs, mais il est recommandé d'effectuer cette démarche pendant 3 cycles.

Variations au cours du cycle

Les changements de température observés pendant un cycle sont liés aux variations du taux de progestérone durant ce cycle. Durant la première partie du cycle le taux de progestérone et la température sont bas. Après l'ovulation, le taux de progestérone augmente en parallèle avec la température corporelle. Juste après les règles, à la fin du phase du cycle, le taux de progestérone baisse ainsi que la température.

Quand survient l'ovulation ?

L'ovulation survient la veille d'une augmentation de la température. Au cours de la première partie du cycle, la température oscille généralement entre 36,1°C et 36,7°C pour passer la barre des 37°C durant la deuxième partie, juste après l'ovulation.

Mode de surveillance identique

la manière de surveiller sa température doit être identique pendant toute la durée de la surveillance et avant chaque activité physique.

Notez les variations observées

Il faut noter tous les symptômes observés, qu'il s'agisse de saignements, de douleurs, de prise de médicaments, ou de rapports sexuels...

Adoptez une surveillance régulière

Adoptez un rythme régulier, tous les matins à la même heure, en utilisant le même thermomètre.

Baisse de la température

Une température allant d'une température basse à une température plus haute indique une ovulation ayant eu lieu la veille. Une courbe de température comprend deux plateaux distincts séparés par 3 ou 4 10ème de degré à un demi degré. Ce décalage permet de témoigner de l'ovulation.

Repérer les anomalies

Toute anomalie au niveau de la courbe peut indiquer un trouble de l'ovulation et doit conduire à pratiquer un bilan hormonal.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Pour en savoir plus


A voir également :

Publi-information
Ce document intitulé « Courbe de température - Déterminer la date de l'ovulation » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.