Bronchite chronique et insuffisance respiratoire

Septembre 2017

Une bronchite chronique peut évoluer vers une insuffisance respiratoire, surtout lorsque celle ci n'a pas été prise en charge correctement. L'insuffisance respiratoire correspond à l'incapacité de l'appareil respiratoire à assumer son rôle d'oxygénation. L'installation de l'insuffisance respiratoire peut être brutale ou survenir de manière plus insidieuse. L'essoufflement devient permanent et survient même au repos.


Chute du taux d'oxygène dans le sang

Les efforts respiratoires ne sont plus suffisants pour assurer une bonne oxygénation des poumons entraînant alors une chute du taux d'oxygène et une augmentation le taux de CO2 dans le sang.

Symptômes

Les symptômes sont le plus souvent des difficultés respiratoires permanentes qui surviennent au cours de la journée et de la nuit, une impossibilité d'effectuer le moindre effort dans la vie quotidienne comme le fait de monter un escalier, une fatigue importante, un essoufflement permanant ou encore des céphalées au réveil.

Aggravation


Traitement

Kinésithérapie

La kinésithérapie est souvent conseillé : elle permet de maintenir une capacité ventilatoire optimale et participe activement à l'élimination des sécrétions bronchiques.

Respirateur

Les respirateurs sont de petits appareils légers qui insufflent à chaque mouvement respiratoire un volume d'air ou une pression d'air déterminée dans les poumons du patient, au travers du nez ou de la bouche, dans la grande majorité des cas. La durée de la ventilation mécanique varie de quelques heures à 24 heures chaque jour. Cet appareillage permet d'améliorer les manifestations de l'insuffisance respiratoire et d'éviter les complications pouvant conduire à un décès. L'oxygène est prescrit dans certains situations, lorsque par exemple survient une surinfection bronchique.

Conseils à respecter

Suivre son traitement (médicaments, respirateur et oxygénothérapie). Eviter l'exposition au froid et les efforts trop important. Se faire vacciner contre la grippe et le pneumocoque. Consulter régulièrement son pneumologue afin d'effectuer une mesure de la fonction respiratoire(EFR) et des gaz du sang(Oxygène et Gaz carbonique). Effectuer les gestes recommandés par le kinésithérapeute en cas d'apparition d'une surinfection. Prendre l'avis de son médecin en cas de déplacement, notamment en altitude. Consulter en urgence en cas d'essoufflement, de surinfections bronchiques, de fièvre, d'aggravation de la gêne respiratoire, de malaise, d'apparition d'une couleur bleutée des doigts et des lèvres. Ne pas fumer et essayer d'avoir une activité physique minimale.

Vidéo


Pour en savoir plus


BPCO: les effets bénéfiques de l'acupuncture

BPCO: les effets bénéfiques de l'acupuncture

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Bronchite chronique et insuffisance respiratoire » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.