Pneumonie

Mars 2017

La pneumonie correspond à une infection qui touche les poumons, qui se traduit par une inflammation pulmonaire.


Définition

L'infection des poumons peut être causée par une bactérie, un virus ou un champignon. Ces agents infectieux atteignent les alvéoles pulmonaires, petits sacs ressemblant à des ballons, qui se localisent à l'extrémité des bronchioles. Il arrive que l'infection touche également les bronches : le terme de pneumopathie est alors évoqué. La forme la plus commune est la pneumonie lobaire due à la bactérie pneumocoque. La gravité d'une pneumonie dépend de l'étendue de la zone pulmonaire qui est touchée mais également de la bactérie ou du virus en cause, de l'âge et des antécédents médicaux de la personne atteinte.

Pneumonie bactérienne

Les pneumonies (ou pneumopathies) bactériennes représentent une grande partie des pneumonies (infections des poumons). Elles touchent généralement un seul lobe ou segment pulmonaire. Plusieurs bactéries peuvent être en cause, mais il s'agit le plus souvent d'un pneumocoque. Les pneumonies bactériennes peuvent être du type "pneumonie franche lobaire aiguë", se manifestant brutalement (douleur thoracique intense, respiration accélérée, toux grasse avec crachats, forte fièvre) ou de type pneumonie atypique. Cette dernière est plus difficile à diagnostiquer car les symptômes sont peu caractéristiques d'une maladie respiratoire (ex. : maux de tête, vomissements, convulsions). Le traitement des pneumonies bactériennes repose sur la prise d'antibiotiques.

Pneumonie virale

La pneumonie virale est une infection pulmonaire due à un virus. Ce type de pneumonie touche en priorité les enfants. Différents virus peuvent être en cause, en particulier le virus respiratoire syncytial (noté VRS). Les principaux symptômes sont une douleur thoracique, une forte fièvre, des frissons, une respiration accélérée et une toux avec crachats colorés (verdâtres ou rosés). La plupart des pneumonies virales sont bénignes et circonscrites à un seul lobe pulmonaire. Toutefois, certains virus comme celui de la grippe (virus influenza) peuvent envahir la totalité des poumons : l'issue est parfois mortelle. Le traitement de la pneumonie virale implique parfois la prise de médicaments antiviraux.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Bactéries et virus

De nombreux agents infectieux parmi les bactéries et les virus peuvent provoquer une pneumonie.

Les bactéries

La pneumonie bactérienne la plus fréquente est celle provoquée par le pneumocoque. L'Haemophilus influenzae, la Legionella pneumophila, le Mycoplasma pneumoniae, le Chlamydia pneumoniae, la Klebsiella pneumoniae ou le staphylocoque sont les autres bactéries le plus souvent en cause.

Les virus

Les virus les plus fréquemment mis en cause dans la pneumonie virale sont les virus influenza et parainfluenzae, le virus respiratoire syncytial, ou les rhinovirus. Le virus de la grippe peut également être mis en cause.

Symptômes

Les manifestations varient selon l'intensité et la gravité de la maladie ainsi que l'âge du patient.
Peuvent apparaitre une toux, une gêne respiratoire, une expectoration jaunâtre ou verdâtre, une fatigue, une baisse de la tension artérielle, une douleur thoracique et une température qui peut atteindre 41°C. Des frissons et l'apparition d'une couleur bleutée des ongles et des lèvres sont parfois constatés.

Diagnostic

L'interrogatoire et l'auscultation orientent le médecin vers le diagnostic de pneumonie. Une radio thoracique (radio des poumons) est indispensable pour confirmer cette hypoyhèse. Un bilan infectieux et une analyse bactériologique des sécrétions broncho-pulmonaires complètent le diagnostic.

Facteurs de risque

Les bébés, les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées présentent davantage de risques de développer une pneumonie. D'autre part, les personnes atteintes de malades chroniques, respiratoire ou cardiaques, celles qui fument, ou celles présentant un déficit immunitaires sont davantage exposées.

Traitement

Le traitement varie selon la cause et l'intensité de la pneumonie. Pour les pneumonies bactériennes, une antibiothérapie s'avère indispensable. Chez les personnes âgées, les bébés ou celles qui des signes indiquant une atteinte pulmonaire sévère, une hospitalisation est souvent requise. Le traitement consiste dans ce cas à envisager une antibiothérapie administrée à l'aide d'une perfusion, une réhydratation et une assistance respiratoire.

Prévention

Règles d'hygiène élémentaires

Afin d'éviter de se faire contaminer, il est notamment conseillé de se laver les mains régulièrement, d'éviter le contact avec les personnes présentant une infection, de se débarrasser des mouchoirs usagés.

Vaccination

Le pneumocoque est une bactérie responsable de nombreuses infections dont la pneumonie chez l'enfant et chez l'adulte. Une vaccination grâce au pneumo 23, un vaccin contre le pneumocoque, est recommandé chez les malades présentant certaines pathologies chroniques, telles qu'une insuffisance respiratoire, une insuffisance cardiaque, une drépanocytose, des personnes alcooliques ayant une insuffisance hépatique, un syndrome néphrotique ou chez les personnes qui présentent des antécédents d'infections respiratoires.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Pneumonie - Symptômes, diagnostic, traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.