Activité physique et maladie chronique (CPS)

Avril 2017
La Société pédiatrique canadienne (CPS) a publié en 2010 des recommandations en matière d'activité physique pour les enfants souffrant de maladie chronique. Elles font état des bienfaits et des contre-indications selon les pathologies.


Arthrite juvénile idiopathique

Bienfaits

La CPS explique que le sport peut avoir des effets bénéfiques. Il permet de :
  • réduire la perte de protéoglycanes ;
  • réduire les dommages aux cartilages ;
  • optimise la densité minérale osseuse ;
  • réduire les risques d'obésité et donc de charge articulaire.


La pratique d'un exercice pendant au moins six semaine
  • améliore :
    • la capacité aérobique,
    • la force et la fonction musculaire,
    • la qualité de vie,
  • réduit
    • l'activité de la maladie,
    • la douleur,
    • le recours aux médicaments.

Risques

Les risques dépendent de l'atteinte de la maladie. Les risques sont :
  • traumatisme de la moëlle épinière : arthrite des articulations cervicales ;
  • traumatismes dentaires : maladie des articulations temporomandibulaires ;
  • risque de traumatisme oculaire : atteinte visuelle
  • aggravation des risques de complications cardiovasculaires à l'effort


La CPS précise que les enfants atteints d'une AJI depuis longtemps éprouvent davantage de difficultés à l'effort.

Recommandations

La CSP recommande :
  • une pratique sportive ;
  • modérée ;
  • avec des exercices de conditionnement, de flexibilité et de renforcement ;
  • avec des sports d'impact
    • si la maladie est maîtrisée,
    • après dépistage radiographique d'instabilité des vertèbres C1 et C2 (si polyarthrite du cou),
  • reprise petit à petit après une crise de la maladie

Hémophilie

Bienfaits

La CPS précise que le sport permet de
  • diminuer la fréquence des épisodes de saignement ;
  • protéger les articulations de l'hémarthrose ;
  • accroître la stabilité articulaire ;
  • réduire le risque de lésion.

Risques

La CPS indique que dans le cadre d'une arthropathie hémophilique chronique, la fonction neuromusculaire est compromise et la force et l'endurance musculaires sont réduites. Des sports de collision ou de contact peuvent provoquer des saignements dangereux.

Recommandations

Afin de réduire les risques pour l'enfant, la CPS préconise :
  • une évaluation précise avant de pratiquer un sport ;
  • l'utilisation de matériel de protection.

Asthme

Bienfaits

Selon la CPS, le sport permet de :
  • diminuer l'hypersensibilité bronchique ;
  • accroître la capacité aérobique (natation).

Risques

Quelques précautions sont à prendre : il existe des risques à la pratique d'un sport :
  • déclenchement d'un bronchospasme induit par l'effort (BIE) ;
  • exposition à des facteurs susceptibles de déclencher des crises
    • allergènes environnementaux et à des polluants,
    • air sec et froid.

Recommandations

Le sport est autorisé aux enfants souffrant d'asthme. La CPS préconise entre autres :
  • de privilégier la nage à la course ;
  • la prise de bêta-2 agonistes en aérosol de 15 à 30 minutes avant l'exercice.

Fibrose kystique

Bienfaits

La CPS a constaté que le sport apporte des améliorations aux enfants atteints de FK qui pratiquent un sport :
  • détérioration plus lente de la fonction pulmonaire ;
  • meilleur taux de survie ;
  • meilleure clairance du mucus pulmonaire ;
  • meilleure force et endurance des muscles respiratoires.

Risques

Quelques risques sont néanmoins présents :
  • risque de désaturation en oxygène (causé par la toux) ;
  • dysfonction cardiaque (FK avancée) ;
  • déshydratation hyponatrémique (en cas d'activité prolongée) ;
  • lésions organiques à la pratique de sports de contact ou de collision (enfant souffrant de splénomégalie ou de maladie hépatique).

Recommandations

Pour un enfant souffrant de FK la CPS recommande :
  • des exercices personnalisés ;
  • à domicile pour élever sa fréquence cardiaque ;
  • après un test à l'effort (si FK lourde).




Crédit photo : istockphoto.com/ Marzanna Syncerz

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Activité physique et maladie chronique (CPS)  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.