Bébé pleure - Que faire ?

Mai 2016

Les pleurs d'un bébé sont peut-être ce qu'il y a de plus difficile à comprendre et à résoudre pour des parents, notamment pour les mamans, surtout lorsqu'il s'agit de leur premier enfant. Voici les bons gestes et les bonnes attitudes à avoir...

Bébé pleure tout le temps

Les pleurs représentent dans bien des cas une des seules façons qu'a le bébé de communiquer. Les parents doivent donc intégrer l'idée qu'il est normal pour un bébé depleurer de temps à autres. Toutefois, cette notion est de plus en plus mal acceptée par les parents, souhaitant généralement que leur bébé ne pleure jamais et qu'il soit parfait. Nous vivons en effet dans un environnement, dans lequel nous voudrions que tout se passe pour le mieux. Ainsi, dans ce monde idéal, les pleurs d'un bébé représentent une anomalie que les parents doivent accepter. Les parents ne doivent en aucun cas culpabiliser de voir leur enfant en pleurs.

Notre vidéo

La vidéo de notre partenaire Pratiks :


Causes

Il est nécessaire d'intégrer avant toute chose que les pleurs sont une manière pour un bébé de s'exprimer et que dans la plupart des situations, ces pleurs ne relèvent d'aucune anomalie. De nombreux pédiatres et psychologues affirment que les pleurs d'un enfant témoignent le plus souvent d'une bonne vitalité du bébé. Les pleurs peuvent avoir de nombreuses causes, bénignes pour la plupart. Il peut cependant être difficile de déterminer si les pleurs du bébé expriment une souffrance, médicale ou psychologique, ou s'ils représentent un moyen de tenter de faire réagir sa mère. Jusqu'à 2 ou 3 mois, un bébé peut parfois pleurer plusieurs heures chaque jour, jusqu'à 3 heures. La durée des pleurs diminue ensuite au fil des mois.

Nous ne pourrons pas citer toutes les circonstances pouvant expliquer les pleurs du bébé, voici les principales.

Quand il a faim

Le bébé a faim.

Quand il a soif

Le bébé peut tout simplement avoir soif.

Quand il s'ennuie

Il s'ennuie, veut bouger et veut qu'on s'occupe de lui. Il a besoin de pouvoir dépenser son énergie.

Quand il a mal au ventre

Il a mal fait son rot, il a une mauvaise digestion ou il a des coliques : ce sont des troubles digestifs pouvant parfois entraîner des pleurs violents qui inquiètent les parents.

Quand il est fatigué

Il pleure quand il est fatigué. Il faut alors essayer de le coucher.

Quand on l'allonge

Il peut avoir mal ou avoir de la fièvre.

Quand on le change

Il peut ne pas être content.

Quand il est content

Le bébé peut également pleurer de joie, quand il est très content.

Quand il se sent mal

Il a trop chaud, il est trop couvert ou il est tout simplement sale.

Quand on le couche

Bébé pleure pour s'endormir, car il est inquiet de l'approche de la nuit. Il peut avoir peur que sa maman ne s'occupe pas de lui et l'abandonne. Il peut également sentir que sa maman est anxieuse ou déprimée. Le baby blues et la dépression post natale peuvent également provoquer des pleurs témoignant de troubles psychologiques du bébé face à un mal être de sa mère.

En voiture

La voiture peut être un environnement axiogène pour le bébé. Veiller à lui réserver un environnement familier. Les secousses de la voiture peuvent également le gêner. Cela peut être également dû à une des autres causes ci-dessus.

Calmer les pleurs du bébé

Les parents ne doivent pas systématiquement de focaliser sur les pleurs de leur bébé et ne pas s'inquiéter outre mesure. Le bébé risque de le sentir : les angoisses de ses parents, notamment celles de sa mère, l'inquiéteront et aggraveront ses pleurs. Il est indispensable de rassurer le bébé et de le soulager. Des petits gestes de bon sens, connus depuis des générations, suffisent en général à calmer ses pleurs.


Dans les bras

Le prendre dans ses bras et le bercer doucement sans le heurter ou le secouer trop violemment. Lui faire un câlin et le rassurer, mais également le porter et être patient. Le balancer dans son berceau ou dans les bras. Et, surtout, ne pas craquer pas si le bébé pleure sans arrêt, et ne le secouer pas pour le calmer afin d'éviter de provoquer le syndrome de l'enfant secoué. Ce syndrome peut survenir lorsqu’un bébé est violemment secoué alors qu’il est tenu par le tronc, par les épaules ou par les bras. Dans 95% des cas, ce sont les pleurs du bébé qui en sont l’élément déclencheur.

S'occuper de lui

Jouer avec lui et l'emmener faire une promenade. S'approcher de lui et lui parler doucement.

Chanter une berceuse

Lui chanter une chanson ou lui faire écouter de la musique.

Donner un bain

Lui donner un bain, même en dehors de l'heure prévue.

Massages

Lui faire des massages ou tout simplement lui faire des mouvements. Se détendre afin de le rassurer. Masser son ventre si vous pensez qu'il souffre de coliques.

Donner la têtée

Lui donner le sein ou le biberon si les pleurs sont en rapport avec le besoin de manger et rapprocher deux biberons ou deux tétées sans attendre l'heure habituelle prévue.

Adapter la température

Vérifier que la température de la pièce ne dépasse les 20 degrés. Vérifier qu'il ne souffre pas de fièvre.

Le changer

Vérifier qu'il n'est pas sale, que ses fesses ne sont pas irritées et qu'il n'a pas besoin d'être changé.

Médicaments

Les médicaments destinés à calmer les douleurs ou à apaiser le bébé qui pleure ne sont pas indiqués.

Quand consulter ?

Il est parfois nécessaire de consulter son médecin lorsque les pleurs ne cèdent pas malgré les petits gestes précédemment cités. L'avis du médecin rassurera les parents et permettra d'éliminer une cause médicale.

Des raisons médicales

Un bébé peut aussi pleurer pour des raisons médicales. parmi ces causes, on retrouve le plus souvent une fièvre, des douleurs de l'oreille, une diarrhée, des vomissements, des épisodes de toux ou de régurgitations., etc. (liste non exhaustive).

Des raisons psychologiques

Les pleurs du bébé peuvent exprimer beaucoup d'angoisses et être parfois liés à l'état de fragilité de la maman. D'autre part, certaines situations familiales empêchent les parents de supporter ces pleurs. Dans ce cas, les parents s'énervent, crient et aggravent les pleurs du bébé. Il est parfois nécessaire, en accord avec le médecin qui suit le bébé, de prendre l'avis d'un spécialiste, pédopsychiatre ou psychologue, qui pourra aider à dénouer certaines situations qui risquent de s'enkyster et d'aggraver la situation familiale. N'oublions pas que le bébé ressent toutes les angoisses de sa maman. En parler permet d'aider les parents et le bébé.

En savoir plus


Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Bebe-pleure-que-faire.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du


Publi-information
Publi-information

A voir également


Crying baby
Crying baby
El llanto del bebé
El llanto del bebé
Das Baby weint! Was tun?
Das Baby weint! Was tun?
Ce document intitulé « Bébé pleure - Que faire ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.