Prélèvement et Greffe à partir de Donneur Vivant

Août 2017


En 2010, l'Agence de la Biomédecine a publié un ensemble de recommandations concernant le prélèvement et la greffe d'organes à partir d'un donneur vivant. L'agence précise que ce document peut servir aux professionnels concernés pour faire leur propre opinion et prendre conscience des bénéfices mais aussi des risques.



Informations à délivrer au donneur


Le donneur doit être informé :
  • du déroulement de l'intervention et des suites post-opératoires,
  • des risques liés
    • à la néphrectomie ou au prélèvement d'un lobe de foie ;
    • à des complications médicales ;
  • de la possibilité de mener une grossesse,
  • de la nécessité d'un suivi médical régulier,
  • de la prise en charge des frais liés aux prélèvements.

Prélèvement du rein à partir d'un donneur vivant

Indications et contre-indications


Les enfants jusqu'à 18 ans ont la priorité pour les greffons.
  • Il existe des contre-indications liées au receveur :
    • syndrome hémolytique et urémique atypique ;
    • en cas de récidive de la maladie initiale ;
    • syndrome d'Alport lié à l'X lorsque le donneur a transmis la maladie ;
    • hyperoxalurie primaire.
  • Il existe aussi des contre-indications mais cette fois liées au donneur. Parmi elles :
    • antécédent familial de polykystose rénale autosomique dominant ;
  • anomalies complexes de l'anatomie ;
  • consommation de médicaments néphrotoxiques ;
  • dysplasie artérielle fibro-musculaire bilatérale ;
  • diabète sucré avéré.

1 er examen du donneur vivant


Plusieurs examens doivent être effectués sur le donneur vivant :
  • irée, ionogramme, calcémie, phosphorémie, uricémie, bicarbonates, protidémie ;
  • glycémie à jeun ;
  • numération sanguine, plaquettes, bilan d'hémostase standard ;
  • créatinine sanguine et urinaire ;
  • débit de filtration glomérulaire estimé ;
  • protéinurie ;
  • bilan hépatique : ASAT, ALAT, Gamma-GT, phosphatases alcalines ;
  • échographie rénale et pelvienne.

2 e examen en l'absence de contre-indication au premier examen


Si les premiers examens n'ont décelé aucune contre-indication, d'autres investigations sont faites :
  • bilan rénal ;
  • bilan cardiovasculaire ;
  • recherche d'un diabète ;
  • bilan d'hémostase complet ;
  • bilan gynécologique ;
  • bilan immunologique ;
  • recherche de maladies infectieuses transmissibles ;
  • consultation d'anesthésie ;
  • évaluation psychologique par un psychiatre ou un psychologue.

Prélèvement d'un lobe de foie à partir de donneur vivant

Conditions à remplir par le donneur


Pour que le donneur puisse donner un lobe de foie, il doit remplir plusieurs conditions :
  • avoir plus de 18 ans ;
  • compatible dans les groupes sanguins ABO ;
  • un poids estimé du greffon > 0,8% du poids du receveur ;
  • volume restant du foie natif > 30-35% du volume initial chez le donneur ;
  • normalité des tests hépatiques ;
  • normalité de l'échographie ;
  • examen clinique complet ;
  • ionogramme sanguin avec créatinine et urée ;
  • numération, formule sanguine avec plaquettes ;
  • glycémie à jeun, cholestérol, triglycérides ;
  • bilan hépatique ;
  • électrocardiogramme ;
  • échographie cardiaque ;
  • radiographie du thorax ;
  • examens de l'appareil digestif ;
  • sérologies complémentaires ;
  • consultations psychologiques et anesthésiques...

Les risques de complications pour le donneur


L'Agence de la Biomédecine rappelle que donner une partie du foie comporte des risques.
  • Biliaire
    • fistule biliaire,
    • sténose biliaire.
  • Digestif
    • saignement intra-abdominal et digestif,
    • abcès intra-abdominal,
    • occlusion,
    • iléus,
    • éventration,
    • abcès de paroi.
  • Cardiopulmonaire
    • pneumothorax,
    • épanchement pleural,
    • oedème pulmonaire,
    • embolie pulmonaire.
  • Hépatique
    • ascite,
    • insuffisance hépatique,
    • thrombose
      • artérielle,
      • portale,
      • de la veine cave,
      • veineuse profonde.
  • Infections
    • bactérienne,
    • virale,
    • fongique.
  • Difficultés psychologiques.

Sources


Prélèvement et Greffe à partir de Donneur Vivant, Agence de la Biomédecine, 2010.
Crédit photo : Istockphoto

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Prélèvement et Greffe à partir de Donneur Vivant  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.