Maladies obstructives des voies respiratoires de l'enfant (SSP)

Mars 2017
En 2009, la Société Suisse de Pédiatrie (SSP) a publié des recommandations sur la prise en charge des maladies obstructives des voies respiratoires chez l'enfant. Elles actualisent celles publiées en 2004 et sont basées sur les dernières recommandations nationales et internationales.


Diagnostic

Symptômes


Plusieurs symptômes permettent de diagnostiquer une maladie obstructive respiratoire chez l'enfant :
  • toux,
  • toux nocturne
  • détresse respiratoire
  • respiration sifflante
  • tachypnée
  • tirage ou battement des ailes du nez,
  • troubles du sommeil
  • intolérance à l'effort.

Examens


La SSP rappelle qu'une détermination du phénotype de la maladie obstructive est importante. Elle permet d'adapter la prise en charge à un phénotype spécifique :
  • phénotype A: bronchite obstructive épisodique induite par les virus
    • aucuns symptômes en dehors des épisodes aigus,
    • concerne la majeure partie des petits enfants présentant des problèmes obstructifs,
  • phénotype B: asthme bronchique
    • respiration obstructive,
    • plusieurs facteurs déclenchants.

Examens complémentaires


Des examens complémentaires sont indispensables dans le diagnostic mais aussi la prise en charge de ces maladies. Ces tests permettent également d'exclure d'autres pathologies :
  • tests allergiques
    • par test cutané,
    • détermination des IgE spécifiques dans le sang,
    • permettent de déterminer les risques de développement d'un asthme bronchique,
    • permettent aussi de déci der d'un traitement à base de stéroïdes inhalés,
  • spirométrie (à partir de l'âge de 5 ans) ;
  • mesure fractionnée du monoxyde d'azote dans l'air expiré (FeNO) ;
  • radiographie du thorax

Quand orienter vers une consultation spécialisée


Si le diagnostic est complexe, et en présence de certaines pathologies associées, la SSP préconise d'orienter le parent vers une consultation chez un pneumologue.
  • infections virales à répétition durant la 1re année de vie ;
  • exposition au tabac durant la période pré- et postnatale ;
  • petit poids de naissance et prématurité ;
  • début précoce des symptômes ;
  • fréquence et sévérité des épisodes ;
  • diminution persistante des fonctions pulmonaires ;
  • hyperréactivité bronchique élevée (BHR).

Traitement de l'asthme


Le traitement a pour but de contrôler les symptômes.

Age préscolaire (avant 5 ans)

Bronchite obstructive épisodique induite par les virus


La SSP préconise :
  • des inhalations de SABA (ß-2 mimétiques à courte durée d'action)
  • LTRA.

Asthme bronchique


La SSP recommande :

Age scolaire


Selon le niveau de l'asthme, différents traitements sont recommandés :
  • SABA en inhalation : niveau 1
  • CSI : niveau 2 à 5, de 100 à 800 µg/jour
  • LTRA : niveau 2 à 5, de LL à HL
  • stéroïdes systémiques : niveau 5.


Dans le cadre d'une crise d'asthme aiguë sévère, la SSP recommande
  • SABA ;
  • stéroïdes systémiques ;
  • inhalations de SABA associées au bromure d'Ipatropium (si peu de réponse aux 1res mesures) ;
  • l'administration d'oxygène ;
  • transfert aux urgences en dernier recours.

Autres thérapies


La SSP recommande :

Sources


Recommandations pour la prise en charge des maladies obstructives des voies respiratoires de l'enfant, SGPP/PIA-CH, 2009.

Crédit photo : istockphoto.com / Sebastian Kaulitzki

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Maladies obstructives des voies respiratoires de l'enfant (SSP) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.