Troubles de l'apprentissages scolaires

Janvier 2017
Près de 20% des enfants présentent des difficultés scolaires. Ils concerneraient au moins 5 à 6% des enfants.


Définition

L'Organisation mondiale de la Santé définit le trouble d'apprentissage scolaire comme étant une atteinte neuropsychologique qui entrave la compréhension et l'acquisition des informations verbales et non verbales. Ce n'est en aucun cas le fait d'une déficience intellectuelle ou d'un déficit d'attention parentale. D'après les études menées sur ce sujet, entre 10 et 15% de la population présentent des troubles d'apprentissages scolaires. Ce type de trouble peut être congénital ou être causé par un traumatisme ayant entraîné une ou plusieurs lésions cérébrales.

Isolés et fonctionnels

Les troubles de l'apprentissage isolé et fonctionnels sont des Retards simples d'acquisition de la lecture, se situant dans le cadre des variations de la normale, sans autre anomalie ni antécédents significatifs dans la famille.

Isolés et structurels

Les troubles isolés et structurels sont des troubles spécifiques affectant le langage écrit, les compétences arithmétiques et les aptitudes de planification, pré programmation des gestes complexes.

Associés ou secondaires à des carences multiples

Les troubles associés (ou secondaires) à des carences multiples sont caractérisés par des dysfonctionnements ou événements familiaux ou scolaires, une déficience intellectuelle, des déficits sensoriels et/ou des troubles instrumentaux et psychiques.

Repérer les signes d'appel

Les signes d'appels sont notamment des difficultés scolaires :difficultés électives, résultats insuffisants, dégradation des résultats, retard scolaire, troubles du comportement, affectifs, fonctionnels, du langage ou retard psychomoteur.

Diagnostic

L'entretien avec les parents et l'enfant permet de recherche des informations sur la scolarité, le contexte socio-familial, les antécédents familiaux, les difficultés scolaires, de langage ou d'apprentissage, une déficience mentale, des troubles psychiatriques, des maladies...

L'examen cognitif permet de vérifier le langage oral, la lecture : lettres, syllabes, mots, niveau de lecture, l'écriture et l'orthographe (quelques lignes de dictée), le calcul (numération, opérations, raisonnement), le dessin (figures géométriques, bonhomme, famille, dessin libre).

Repérer la dyslexie

On parle de dyslexie si l'enfant a normalement fréquenté l'école et n'a pas de carence éducative, le trouble n'est pas secondaire à une déficience sensorielle.

Il peut être associée à un retard de langage, des troubles du schéma corporel, de la latéralisation et de l'orientation temporo-spatiale.

Repérer la dyscalculie

La dyscalculie est un trouble des compétences numériques et des habiletés arithmétiques, rarement isolée et fréquemment associée à une dyslexie ou une dyspraxie.

Repérer la dyspraxie

La dyspraxie est un trouble de la pré-programmation des gestes complexes, intentionnels et finalisés. Les plaintes scolaires concernent en premier lieu le graphisme, puis les mathématiques. Les activités scolaires sont bâclées, brouillonnes.

Autres examens

Un bilan orthophonique est pratiqué en cas de suspicion de dyslexie, dysorthographie ou dyscalculie.

Un bilan psychomoteur a lieu en cas de suspicion de dyspraxie, retard ou troubles de l'acquisition du schéma corporel, de la latéralisation, de l'orientation dans l'espace et le temps, de maladresse motrice.

Un avis neuropédiatrique est nécessaire en cas de suspicion de déficience mentale, d'examen neurologique, d'anomalie du développement du périmètre crânien.

L'examen psychologique est réalisé dans le cas de trouble spécifique ou global des apprentissages, de suspicion de déficience mentale ou de développement intellectuel anormalement précoce, de symptôme ou comportement pouvant exprimer la souffrance psychologique de l'enfant.

L'examen ORL est pratiqué en cas de doute sur la qualité de l'audition, d'otites à répétition, de troubles de l'acquisition du langage oral.

L'examen ophtalmologique est recommandé si l'élève adopte une mauvaise position pour lire, a des difficultés pour lire de loin, est victime de céphalées en fin de journée ou fait l'objet d'une baisse de l'acuité visuelle.

Sources

Difficultés et troubles des apprentissages chez l'enfant à partir de 5 ans, Ministère de la Santé, avril 2009.
Crédit photo : Dreamstime.

A voir également


Publi-information
Dernière modification le vendredi 30 septembre 2016 à 14:23:17 par Jeff.
Ce document intitulé « Troubles de l'apprentissages scolaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.