Mon enfant n'aime pas l'école

Janvier 2017
« J'aime pas l'école ! ». Quels parents n'ont pas, un jour ou l'autre, entendu cet aveu exprimé avec plus ou moins de conviction et souvent teintée de provocation ? Un aveu auquel il faut accorder bien peu d'importance quand il arrive après un week-end passé dans un parc d'attractions ou à un retour de vacances...


En revanche, s'il est quotidien et marqué par des crises de larmes répétées, des maux de ventre voire des vomissements, il faut commencer à le prendre très au sérieux ! Toutes les clés pour comprendre ce phénomène parfois déstabilisant.

Détecter des situations de harcèlement

La crainte d'aller à l'école s'explique souvent par une situation psychologiquement pénible subie par l'enfant en milieu scolaire. Le harcèlement physique ou morale d'un petit caïd peut suffire à faire détester l'école à n'importe quel enfant. Les parents doivent être attentifs à ces situations : parler avec l'enfant et se rapprocher rapidement de l'autorité scolaire permettront d'enrayer rapidement le phénomène.

Le refus pathologique de l'école

Le rejet de l'école peut aussi être motivé par une réelle phobie de l'école. Des situations pathologiques rares qui peuvent nuire gravement au cours normal de la scolarité et altérer l'image que l'enfant à de lui-même Selon l'association Phobie scolaire, cette pathologie affecterait entre 1% et 5% des enfants scolarisés de l'école primaire à l'université.

Les symptômes sont les mêmes que ceux associés aux crises d'angoisse provoquée par d'autres phobies (peur des serpents, des araignées, des souris...) : peur panique incontrôlable, crises de larmes, douleurs abdominales, nausées et vomissements, accélération du rythme cardiaque, troubles du sommeil... Comme pour les autres symptômes phobiques, l'enfant ne simule pas ce qui, vu de l'extérieur, paraît totalement disproportionné par rapport à la réalité de ce qui est vécu.

Les pédopsychiatres attribuent cette maladie à la peur du jugement de l'autre. L'enfant développerait une sorte de phobie du jugement, des enseignants, des autres élèves, des parents... Cette terreur du jugement traduirait avant tout une manque maladif de confiance en soi. Le traitement de cette phobie doit être confié à un pédopsychiatre.

A voir également


Publi-information

Mein Kind möchte nicht zur Schule  gehen- Was tun?
Mein Kind möchte nicht zur Schule gehen- Was tun?
Dernière modification le mardi 26 avril 2016 à 16:32:44 par Jeff.
Ce document intitulé « Mon enfant n'aime pas l'école » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.