Paraplégie (HAS)

Janvier 2017

En juillet 2007, la Haute Autorité de Santé (HAS) a publié un document sur la paraplégie. L'objectif de ce rapport est d'expliquer aux médecins la prise en charge et le parcours de soins d'un malade admis en ALD au titre de l'ALD 20 : Paraplégie. En France, l'incidence des lésions médullaires traumatiques est de l'ordre de 1200 nouveaux cas par an (environ 19,4 nouveaux cas par million d'habitants), leur prévalence se situant autour de 50000.


Diagnostic et bilan initial

Diagnostic de la lésion médullaire : Arguments cliniques

  • Le bilan initial comporte
    • la recherche des facteurs pronostiques de récupération,
    • des premiers signes d'automatisme sous lésionnel,
    • prise en charge des déficiences induites par la lésion médullaire,
    • prévention des complications.
  • En cas de
    • troubles respiratoires :
      • assurer une liberté des voies aériennes,
      • limiter les complications à type de pneumopathies et d'atélectasies.
    • escarres :
      • prévention
        • du risque infectieux,
        • fragilité ultérieure des peaux cicatricielles,
        • retard dans le processus de rééducation,
    • troubles digestifs :
      • prévention systématique de l'ulcère de stress,
      • et des complications liées à l'iléus paralytique.

Arguments paracliniques

  • En cas de lésion traumatique :
    • bilan d'un polytraumatisme sévère comprenant
      • un bilan radiologique rachidien,
      • un scanner rachidien,
      • et une IRM médullaire en urgence.
  • Le bilan biologique doit rechercher une étiologie infectieuse, tumorale, hématologique ou métabolique.

Prise en charge thérapeutique

Éducation thérapeutique et adaptation du mode de vie

  • Elle doit s'assurer
    • de l'implication active du patient et de son entourage ;
    • commence dès l'annonce du diagnostic ;
    • tient compte de l'état psychologique, des projets et de l'environnement du patient.
  • Apprentissage
    • des savoir-faire spécifiques par le patient ;
    • des gestes techniques liés à la suppléance ventilatoire.

Traitements pharmacologiques


Rééducation

  • Doit être organisée dans un service de MPR spécialisé.
  • Comprend :
    • des programmes de verticalisation progressive et premiers levers ;
    • athlétisation des membres supérieurs et du tronc en fonction du niveau ;
    • sollicitation de la motricité sous-lésionnelle préservée ;
    • maintien d'un état orthopédique correct.

Suivi

Suivi clinique

  • Consultation un mois après la sortie
  • Bilan clinique et paraclinique une fois par an.
  • Comprend :
    • évaluation
      • de la situation familiale, professionnelle, sociale, du lieu de vie,...
      • du statut nutritionnel
      • psychologique et stratégies d'adaptation.

Suivi paraclinique

  • Examens biologiques
  • Bilan
    • endocrinien
    • nutritionnel
    • métabolique
    • phosphocalcique
    • neuro-urologique :
    • du site traumatique :
    • digestif
    • vasculaire et cardiaque :
    • respiratoire :
    • cutané.

Sources


Paraplégie, HAS, juillet 2009.
Crédit photo : Istockphoto - Roman Milert

A voir également


Publi-information
Dernière modification le lundi 29 juillet 2013 à 22:12:05 par Jeff.
Ce document intitulé « Paraplégie (HAS) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.