Mémoire : info ou intox ?

Janvier 2017
La mémoire est exposée à un bon nombre d'idées reçues. Démêler le vrai du faux, réserve parfois quelques surprises.


Le chocolat améliore la mémoire !

Faux. Très riche en potassium et en magnésium, le chocolat est incontestablement un stimulant cérébral et agit sur la capacité de concentration. Cependant, rien ne prouve qu'il fait mieux performer notre mémoire...

Il faut manger du poisson parce que le phosphore c'est bon pour la mémoire !

Faux. Le poisson contient certes du phosphore, mais l'efficacité mnésique de cette substance n'est pas scientifiquement prouvée. Le poisson contient en revanche des acides aminés et de la choline qui, eux, présentent un réel intérêt pour la mémoire.

La consommation d'alcool n'est pas dangereuse pour la mémoire !

Vrai... mais. Une consommation modérée d'alcool n'a en effet aucune incidence sur la mémoire. En revanche, une consommation excessive peut provoquer des « trous » dans la mémoire épisodique (phénomène de la cuite) ; en cas d'alcoolisme chronique, les atteintes mnésiques peuvent être réelles, voire sévères (amnésie de la mémoire à long terme), notamment dans le cas du syndrome de Korsakoff.

Le cannabis est néfaste pour la mémoire !

Vrai. Cette drogue contient du tétra-hydro-cannabinol (THC), une molécule qui produit sur l'organisme humain des dérèglements psychophysiologiques provoquant une diminution importante des performances de la mémoire à court terme (mémoires de travail et sensorielle).

L'ecstasy stimule la mémoire !

Faux. Au contraire, cette drogue est un véritable tueur de mémoire.

Les mnémotechniques ne servent à rien !

Faux. En permettant de retrouver le circuit mnésique qui conduit à une information stockée, les mnémotechniques sont efficaces. En revanche, ce qui est vrai, c'est qu'il n'existe pas de mnémotechniques efficaces dans l'absolu. Pour être performant, une mnémotechnique doit correspondre au « profil mnésique » de la personne : mémoire visuelle, auditive ou kinesthésique.

La qualité de la mémoire d'un individu est indépendante de son mode de vie !

Faux. Une bonne hygiène de vie, supposant une alimentation variée et équilibrée, un sommeil régulier et suffisant, l'évitement de la consommation de substances toxiques, la pratique régulière d'un sport, constituent les bases de l'entretien d'une bonne mémoire.

A voir également


Publi-information
Dernière modification le mardi 26 avril 2016 à 11:41:34 par Jeff.
Ce document intitulé « Mémoire : info ou intox ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.