Avant les examens : dix trucs pour de bonnes révisions

Février 2017
Quel étudiant n'a pas un jour rêvé de trouver le truc, l'astuce, la potion qui lui fera mémoriser sans difficulté des centaines de pages de notes de cours ? Si la régularité du travail est toujours payante - non pour des raisons morales, mais pour celles qui tiennent à la manière dont s'impriment nos circuits de la mémoire -, certaines techniques et bonnes pratiques peuvent néanmoins s'avérer très utiles.

Méthode naturelle

La méthode naturelle consiste pour l'essentiel à réviser suffisamment longtemps à l'avance son examen ou son concours. Constance des efforts et du travail de mémorisation entraîne le cerveau à retrouver les circuits empruntés par les informations ainsi que leurs lieux de stockage. Cette hygiène toute « sportive » du cerveau doit être associée à une bonne hygiène de vie veillant à entrecouper les séquences d'efforts et de concentration avec des séquences de repos (détente, sport, oxygénation et sommeil) qui permettent de recharger les accus de la mémoire. Le non-respect de cette alternance peut conduire au surmenage et avoir des conséquences désastreuses sur les capacités d'attention comme sur la mémoire.

Gare à l'hygiène de vie

La fatigue est la principale ennemie de la mémoire. Lorsqu'un étudiant rencontre des difficultés d'apprentissage et de mémorisation, c'est le plus souvent son hygiène de vie qui est en cause. De ce point de vue, le vrai booster du cerveau, c'est le sommeil. Alcool et drogue (cannabis, entre autres) sont évidemment à proscrire, leurs effets néfastes sur la mémoire étant largement démontrés. En agissant sur les neurotransmetteurs alcool et drogues altèrent la qualité de la transmission des informations vers l'hippocampe (zone du cerveau où la mémoire est stockée).

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Peut-on doper la mémoire ?

La preuve de l'efficacité de substances médicamenteuses sur la mémoire n'a jamais été démontrée. Certains produits disponibles en pharmacies ne sont généralement que des produits excitant le système nerveux (caféine notamment) en accroissant le taux d'adrénaline dans le sang. En augmentant artificiellement son énergie, la personne est convaincue d'être plus efficace. En réalité, elle est simplement dans en état d'excitation nerveuse qui ne conditionne pas particulièrement un meilleur apprentissage !

Les dix trucs pour une mémoire au top

  • Lire, relire et réviser régulièrement les cours pour mieux imprégner la mémoire
  • Répéter plusieurs fois les mêmes exercices pour mieux mémoriser les procédures de résolution de problème
  • Cultiver ses stratégies mentales de mémorisation : visuelle, auditive (enregistrer sa voix), kinesthésique (marcher en révisant)
  • Fixer des temps de travail concentré et les respecter
  • Une semaine avant la série d'examens, augmenter progressivement les temps de concentration jusqu'à ce que la durée réelle de l'examen soit atteinte sans fatigue excessive
  • Alterner séquences de travail et de récupération
  • Pratiquer régulièrement un sport d'extérieur (course ou marche à pieds, vélo...)
  • Soigner son sommeil : nombre régulier d'heures de sommeil ; mêmes heures de coucher et de lever
  • Éviter toute consommation d'alcool et de drogues
  • Éviter le recours compulsif à des produits excitant (café, certains médicaments)

A voir également


Publi-information
Ce document intitulé « Avant les examens : dix trucs pour de bonnes révisions » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.