Arthrodèse lombaire et arthroplastie discale

Avril 2017
Lors d'une intervention chirurgicale pour une arthrose lombaire, il est nécessaire, en dehors de situations d'urgence, de prendrele temps de réfléchir


Objectif de l'intervention chirurgicale

L'objectif de l'intervention chirurgicale demeure la libération des racines nerveuses comprimées. Le chirurgien décomprime la racine nerveuse en enlevant la hernie discale et en effectuant un curetage du disque.

Intervention classique

Lors d'une intervention classique, le chirurgien incise la peau sur 10 à 15 centimètres, puis écarte les muscles, repérant plus facilement la racine nerveuse. Il retire la hernie à l'aide de ses instruments puis effectue un curetage du disque abîmé.

Microchirurgie

Le principe de la microchirurgie, de plus en plus utilisé, a le même objectif que l'intervention chirurgicale classique, c'est-à-dire d'effectuer un curetage du disque intervertébral. Lors d'une microchirurgie, le curetage est moins important et les suites opératoires beaucoup plus simples. L'intervention de microchirurgie est moins invasive. L'incision ne dépasse pas 3 à 4 centimètres dans le bas du dos. Les muscles ne sont pas sectionnés. Le chirurgien introduit alors un tube de 1 mm de diamètre, sous contrôle radiologique, qu'il dirige vers la zone abîmée, enlève la hernie et effectue un curetage du disque lésé. Les avantages de la microchirurgie sont multiples: incision plus petite, diminution des risques infectieux, cicatrice plus petite donc moins visible, saignements et douleurs post-opératoires moins importantes, durée d'hospitalisation plus courte et reprise de l'activité plus rapide.

Arthroplastie discale

L'arthroplastie discale consiste à mettre en place d'une prothèse mobile dans l'espace du disque. Cette opération supprime la douleur, et permet aux patients de retrouver ou de préserver leur mobilité. Elle est indiquée chez des personnes jeunes de 30 à 50 ans présentant une bonne musculature et dont le disque intervertébral est le seul touché dans le processus. Concrètement, cette intervention permet de remplacer le disque intervertébral lombaire par une prothèse articulaire qui rétablit la hauteur intervertébrale et la mobilité de l'unité vertébrale. Elle est proposé lorsqu'un traitement médical de 6 mois minimum comprenant de la kinésithérapie et les différents traitements préconisés n'a pas apporté de résultats satisfaisants. L'HAS la recommande en cas de lombalgie discogénique, chronique et invalidante, résistant à un traitement médical bien conduit pendant au moins 6 mois, chez un sujet adulte de moins de 60 ans, porteur d'une discopathie lombaire ou lombo-sacrée symptomatique. Un seul disque pathologique doit être remplacé par prothèse discale lombaire. L'acte doit être réalisé par un chirurgien du rachis, effectuant au moins 50% de son activité en.
chirurgie rachidienne. Ainsi le chirurgien doit être très entraîné car les risques ne sont pas négligeables.

Notre vidéo


Arthrodèse

L'arthrodèse est une intervention chirurgicale plus lourde consistant à fixer deux vertèbres entre elles. Elle bloque définitivement une ou plusieurs des articulations intervertébrales de la colonne lombaire. Cette technique est proposée aux patients souffrant de lombalgie et dont les disques sont très abîmés.

L'arthrodèse a, entre autres inconvénients, celui de nécessiter une incision très large (15 à 20 centimètres). Elle occasionne de fréquents saignements au cours de l'intervention, des douleurs postopératoires importantes (nécessitant la prise de morphine et une hospitalisation de 2 jours) et une durée d'hospitalisation varie de huit à dix jours. La reprise de l'activité ne peut se faire qu'au bout de deux ou trois mois.

Le port d'un corset plâtré ou d'un lombostat en résine est nécessaire pendant les 3 mois qui suivent l'intervention.

A voir également


Publi-information

OP-Techniken bei Lendenwirbelsäulenarthrose
OP-Techniken bei Lendenwirbelsäulenarthrose
Ce document intitulé « Arthrodèse lombaire et arthroplastie discale » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.