Diagnostic et traitement des spondylarthrites (HAS)

Mars 2017


En Décembre 2008, la Haute Autorité de Santé (HAS) a publié un rapport sur le diagnostic, la prise en charge thérapeutique et les recommandations concernant les spondylarthrites. L'objectif de ce rapport et de mieux identifier les patients atteints, d'améliorer leur qualité de vie et de prévenir les complications.



Classification des spondylarthrites

  • Les spondylarthrites sont réunies en 3 sous groupes selon la présentation clinique prédominante :
    • axiale,
    • périphérique articulaire
    • périphérique enthésitique.

Critères diagnostiques

Critères cliniques

  • Lombalgie et raideur depuis plus de 3 mois,
    • qui s'améliorent avec l'exercice,
    • mais non soulagées par le repos.
  • Diminution
    • de la mobilité du rachis lombaire dans les plans sagittal et frontal,
    • de l'ampliation thoracique.

Critères radiologiques

  • Sacro-iliite.
  • Spondylarthrite ankylosante
    • avérée si le critère radiologique est associé à au moins 1 critère clinique,
    • probable si présence :
      • de 3 critères cliniques;
      • du critère radiologique sans signe ou symptôme clinique.

Critères de classification

  • Classification d'Amor
    • symptômes cliniques
      • douleurs nocturnes lombaires,
      • oligoarthrite asymétrique,
      • fessalgie,
      • orteil ou doigt en saucisse,
      • yalalgie ou autre enthésite,
      • uvéite antérieure,
      • urétrite ou cervicite non gonococcique,
      • diarrhée aiguë, moins d'un mois avant une arthrite,
      • psoriasis, balanite, entéropathie inflammatoire chronique.
  • Classification de l'ESSG
    • rachialgies inflammatoires,
    • fessalgies à bascule,
    • sacro-iliite radiographique,
    • enthésopathie,
    • antécédent familial au 1er ou 2e degré,
    • psoriasis,
    • entéropathie inflammatoire chronique,
    • urétrite ou cervicite ou diarrhée aiguë moins d'un mois avant l'arthrite.

Situations cliniques qui amènent le diagnostic de spondylarthrite

  • Manifestations axiales
    • rachialgies,
    • pygalgies,
    • douleurs thoraciques antérieures persistantes de rythme inflammatoire.
  • Manifestations périphériques articulaires
    • mono/oligo/polyarthrite.
  • Manifestations périphériques enthésitiques
    • talalgie,
    • autres enthésites,
    • poly-enthésites persistantes,
    • dactylite : aspect de doigt ou d'orteil en saucisse,
    • ostéite sans cause traumatique, infectieuse ou tumorale.
  • Manifestations extra rhumatologiques
    • dermatologiques,
    • gastro entérologiques,
    • ophtalmologiques,
    • antécédents familiaux.

Traitement

Médicamenteux

  • Formes axiales prédominantes
    • antalgiques,
    • paracétamol,
    • AINS.
  • Formes arthritiques périphériques prédominantes
    • antalgiques,
    • paracétamol,
    • méthotrexate,
    • léflunomide,
    • sulfasalazine,
    • anti-TNF.

Traitements physiques

  • L'objectif est de :
    • entretenir la mobilité,
    • prévenir les déformations,
    • lutter contre la douleur.




Sources : Diagnostic, prise en charge thérapeutique et suivi spondylarthrites, HAS, Décembre 2008.
Crédit photo : Zts | Dreamstime.com

A voir également


Publi-information

Diagnose und Behandlung von Spondylarthritis
Diagnose und Behandlung von Spondylarthritis
Ce document intitulé « Diagnostic et traitement des spondylarthrites (HAS) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.