Mémoire à court terme

Décembre 2017
Notre cerveau retient une information quelques dixièmes de seconde ou toute une vie. C'est la durée d'une information (trace mnésique qui permet de distinguer les mémoires à court terme des mémoires à long terme. Il existe deux mémoires à court terme : la mémoire sensorielle et la mémoire de travail.


Mémoire sensorielle

Elle provient de nos sens, principalement de l'ouïe (mémoire échoïque) et de la vision (mémoire inconique). Par exemple, quand vous conduisez une voiture, vous traitez et retenez en permanence des informations sur la route à suivre. La plupart des informations provenant la mémoire iconique (visuelle) s'effacent après 500 ms (une demi-seconde). La mémoire auditive ou échoïque est un plus résistante : les informations sont stockées jusqu'à une dizaine de secondes.

Mémoire de travail

Elle joue un rôle central dans l'accomplissement de nos tâches quotidiennes : la mémoire de travail est la clé de l'attention et de la concentration. Les exemples sont nombreux : retenir ce que dit un interlocuteur dans une discussion, faire un calcul mental, se souvenir d'un numéro de téléphone en le composant, composer une phrase dans un courrier, etc. La mémoire de travail mobilise et retient les informations utiles à toutes nos activités cognitives, pendant une durée de quelques secondes à quelques dizaines de secondes.

Le chiffre magique 7 et la règle des 18 secondes

Les psychologues ont mis en évidence ce qu'ils appellent le « chiffre magique 7 » : nous sommes capables de retenir à court terme sept unités d'informations différentes. C'est par exemple la raison pour laquelle nous regroupons nos numéros en téléphone en trois à cinq nombres, au lieu de faire une suite de huit ou dix chiffres. Le chiffre 7 est cependant variable : certains sont limités à 5, d'autres vont jusqu'à 9, selon leur capacité de concentration (ce qu'on appelle l'empan de la mémoire de travail). Une information traitée par la mémoire de travail, si elle n'est pas rappelée par un effort d'attention, survit en moyenne 18 secondes avant de disparaître : au-delà, 90% des informations sont oubliées. Mais on peut bien sûr retenir plus longtemps une information en se la répétant régulièrement.

Publi-information

Das Kurzzeitgedächtnis
Das Kurzzeitgedächtnis
Ce document intitulé « Mémoire à court terme » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.