Asthme et grossesse

Février 2017

Grossesse et asthme


L'asthme touche 3 à 8% des femmes enceintes. 10 à 20% des femmes asthmatiques nécessitent des soins d'urgence au cours de leur grossesse.

Au cours de la grossesse, l'asthme s'aggrave chez un tiers des femmes, régresse chez un tiers d'entre elles et reste stable chez les autres. Les femmes enceintes asthmatiques sont plus exposées aux complications obstétricales que les autres et doivent prendre leur traitement de fond, selon les conseils de leur médecin.

Les risques d'un asthme non maîtrisé et des conséquences qui peuvent en découler sont plus sérieux pour la maman et son foetus que les risques liés à la prise de médicaments contre l'asthme.

Risques


L'asthme peut provoquer ou aggraver les risques de voir survenir

3 périodes difficiles


Les 3 périodes difficiles pour une femme asthmatique au cours de la grossesse sont les suivantes :
  • Au cours de la 30ème semaine
  • Pendant le travail
  • Au cours du post-partum

Poursuivre ses traitements


La majorité des médicaments prescrits dans la maladie asthmatique ne présentent aucun danger pour la femme enceinte. Les risques de ne pas prendre de traitements adaptés sont supérieurs à ceux que pourraient représenter les médicaments.

Le traitement de l'asthme d'une femme enceinte est le même que celui des autres asthmatiques. Les antileucotriènes sont néanmoins peu recommandés au cours du premier trimestre. Le traitement doit être optimal au cours des 3 premiers mois de grossesse.

Une étude publiée en 2009 dans Respiratory médecine met en évidence le risque de prématurité et de petit poids à la naissance lors d'un arrêt du traitement chez une femme enceinte présentant d l'asthme.

Conséquences pour le foetus


Les difficultés respiratoires de la future maman peuvent entraîner une diminution de l'apport d'oxygène chez le foetus et provoquer des complications comme une naissance prématurée et un faible poids à la naissance...

La fonction respiratoire doit être surveillée régulièrement au cours de la grossesse en effectuant une EFR, et parfois contrôler le souffle quotidiennement à l'aide d'un débit mètre de pointe en cas de gêne respiratoire.

Conseils


Il est conseillé à la femme enceinte de se faire vacciner contre la grippe après le premier trimestre de la grossesse et d'éviter de fumer afin de ne pas entraîner d'effets indésirables chez le foetus ou le bébé.

Le contrôle de l'environnement, comme la lutte contre les acariens, évite bien souvent que la femme enceinte soit exposé à des facteurs déclenchant. Ne pas fumer pendant la grossesse est une mesure indispensable. Effectuer une activité physique régulière en prenant un médicament broncho-dilatateur, s'il est conseillé par le médecin, ceci afin éviter la survenue d'une gêne au cours de l'accouchement.

Suivi


Il est recommandé de surveiller les femmes enceintes présentant un asthme, même si celui-ci est modéré, une fois par mois au cours de leur grossesse.

L'arrêt du traitement est plus dangereux que la prise des médicaments de fond pour l'asthme.

En savoir plus


Le traitement de l'asthme

A voir également


Publi-information

Pregnancy and asthma
Pregnancy and asthma
El embarazo y el asma
El embarazo y el asma
Ce document intitulé « Asthme et grossesse » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.