TDAH

Janvier 2017
Maladie à la mode et souvent diagnostiquée à tort, le trouble de déficit de l’attention/hyperactivité touche pratiquement un enfant par classe. Certains symptômes peuvent alerter mais seul le pédiatre sera en mesure de diagnostiquer la maladie. Le Trouble du Déficit de l'Attention / hyperactivité (TDAH) naît à la rencontre de deux types de symptômes : le caractère hyperactif (ou impulsif) et le caractère inattentif de la personne. Il est généralement diagnostiqué chez les enfants, mais il peut toucher les adultes.


Définition

Le trouble de déficit de l'attention/hyperactivité (TDA/H) est un désordre psychologique qui présente trois caractéristiques principales : inattention, hyperactivité et impulsivité. Le TDA/H est le trouble neurocomportemental le plus fréquent chez les enfants et il affecte de 1,7 % à 17 % d'entre eux selon les instruments d'évaluation utilisés. Il est généralement diagnostiqué entre 4 et 6 ans et de 4 à 10 fois plus souvent chez les garçons que chez les filles. Ce trouble disparaît généralement à l’adolescence, mais il peut persister à l’âge adulte.

Si la notion d'enfants turbulents ou dissipés est vieille comme le monde, l'hyperactivité est d'apparition plus récente : on en parlait très peu avant les années 1990. C'est aux États-Unis que le diagnostic s'est répandu rapidement, mais la France et l'Europe sont désormais concernées. Des polémiques sont nées autour du Trouble du Déficit de l'Attention. Certains critiques jugent que l'on fait entrer dans le champ médical, et psychiatrique un phénomène normal, ou du moins banal : l'enfant « intenable » pendant quelques années de sa vie.

Et pourtant, ce trouble expose parfois les plus jeunes et leurs proches à de vraies difficultés dans la vie familiale, sociale et scolaire. C'est pourquoi beaucoup de parents acceptent le TDAH comme une évidence face aux difficultés qu'ils rencontrent. Dans ce dossier, vous trouverez toutes les informations indispensables à la compréhension, au diagnostic et au traitement du trouble, ainsi que des conseils pratiques.

Causes

Les causes spécifiques du TDAH sont encore mal connues, même si les chercheurs disposent de quelques éléments sur les origines possibles de la maladie.
  • Hérédité : il semble que le TDAH puisse toucher plusieurs membres d’une même famille, ce qui ne signifie pas pour autant que si un des enfants est touché tous le seront.
  • Le trouble serait dû à un déficit de neurotransmetteurs dans le cerveau, ces substances qui permettent aux neurones de communiquer entre eux.
  • Des complications durant la grossesse (exposition au tabac, à l’alcool, à certains médicaments et aux métaux lourds) et l’accouchement (naissance prématurée) peuvent être corrélées à l’apparition du TDAH chez l’enfant.
  • Enfin, des chocs physiques et/ou psychologiques ainsi qu’un environnement familial instable, angoissant peuvent favoriser dans certains cas la maladie.

Symptômes

Les trois principales caractéristiques du TDA/H sont l'inattention, l'hyperactivité et l'impulsivité. Les symptômes associés se développent autour de ces trois axes :
  • sélection d’indices défaillante
  • incapacité à maintenir un effort
  • déficit de l’attention sélective
  • déficit de l’attention soutenue
  • forte agitation psychomotrice
  • comportement très bruyant
  • tendance excessive à être distrait par un rien et émerveillé par tout- comportement imprévisible et impulsif
  • lunatique
  • impatience
  • comportement dangereux pour lui et les autres
  • comportement antisocial, voire agressif

L’adulte qui souffre de TDAH peut ne présenter qu’un ou deux des ces symptômes.

Complications

Environ un tiers des enfants atteints du TDA/H souffrent de problèmes autres que les symptômes de base. Parmi les complications possibles, les plus fréquentes sont les suivantes :
  • Troubles d'apprentissage avec notamment des troubles du langage écrit (dyslexie) ou du calcul ( dyscalculie).
  • Troubles du langage et de la communication.
  • Troubles psychomoteurs : difficulté à coordonner les mouvements.
  • Troubles Oppositionnel avec Provocation : attitude aggressive, de défiance et de provocation, notamment à l’égard des adultes.
  • Difficultés à nouer des relations sociales.
  • Manque de confiance en soi.

Diagnostic

Les symptômes associés au TDAH peuvent résulter de troubles divers, le diagnostic doit donc obligatoirement être établi par un pédopsychiatre ou un neuropsychiatre. L’historique du développement moteur et cérébral est fait avec l’aide des parents. Puis, l’enfant est soumis à des tests psychologiques et neuropsychologiques pour enfin être interrogé sur ses difficultés actuelles.

Traitement

Le traitement de l’hyperactivité nécessite une prise en charge sur le long terme, dont la psychothérapie est la pierre angulaire. Un traitement médicamenteux à base de psychostimulants (méthylphénidate) peut être prescrit à l’enfant. Si le traitement médicamenteux, peut être efficace, il ne se suffit pas à lui-même et doit absolument être associé à une prise en charge psychologique. Un certain régime alimentaire peut également permettre de ne pas aggraver les symptômes.

Troubles chez l'enfant

L'hyperactivité avec déficit de l'attention peut être associée à d'autres troubles chez l'enfant. Il importe de porter le bon diagnostic pour choisir la bonne stratégie de soin.

Trouble de l'apprentissage

Un enfant hyperactif sur cinq est concerné. Cela se manifeste par une difficulté scolaire générale ou dans certains domaines (calcul, écriture). Le retard du langage ou de la motricité demande des apprentissages dans un cadre spécialisé, le plus tôt possible.

Trouble de la conduite

Il s'agit d'un comportement ouvertement antisocial, dirigé contre les humains, les animaux ou les objets. Le trouble de la conduite se manifeste par la violence, l'indifférence et le mépris ouvert des règles. Il concerne 20 à 25% des hyperactifs.

Trouble anxieux

Il peut être général ou spécifique (par exemple refus de l'école). L'anxiété se manifeste par la nervosité l'irritabilité, la détresse, la panique, l'insomnie, certains symptômes physiques (fatigues, suées, accélération du rythme cardiaque).

Trouble oppositionnel avec provocation

Il s'agit d'une attitude de défi et d'hostilité envers les détenteurs de l'autorité, essentiellement les parents et les professeurs. Le trouble, fréquent chez les hyperactifs (25 à 45% des cas selon les études), se traduit par un gradient allant de la méfiance à la défiance, voire l'agressivité.

Dépression

Elle est le plus souvent consécutive aux effets de l'hyperactivité : rejet des proches, isolement, manque de confiance et d'estime de soi, sentiment d'être différent, difficulté à échanger des émotions.

Pour aller plus loin

A voir également


Publi-information
Dernière modification le jeudi 13 octobre 2016 à 12:50:45 par Jeff.
Ce document intitulé « TDAH - Trouble du Déficit de l'Attention / Hyperactivité » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.